Instagram devient marchand

0825_nordstrom_instagram_970-630x420

La page Instagram du retailer Nordstrom (source BlombergBusiness Week)

 

 


 etail_logo

 

  Repéré au Congrès  eTail East de  Philadelphie (10 au 14 août 2014)

 

 


Instagram – 200 millions de membres dans le monde – est une formidable plateforme de découverte et d’inspiration pour les consommateurs.

Pour les marques, Instagram génère un fort taux d’engagement, le plus élevé de toutes les plateformes sociales, selon une étude de Forrester de mai dernier :  58 fois plus d’engagement par follower que sur Facebook et 140 fois plus que sur Twitter  :

 

Sourece : Forrester

Source : Forrester  Q1 2014  US TOP 50 BRANDS SOCIAL WebTrack

 

Mais comment transformer ces “Likes Instagram ” en ventes ?

Car Instagram est un drôle d’animal social.

Contrairement à Twitter, où à Pinterest – l’autre plateforme Visual Discovery – une Page Instagram est une série de photos – souvent magnifiques – mais sur lesquelles il n’est pas possible de placer une URL vers une Page Produit marchande.

Seule option, mentionner une adresse web dans le profil de la Page.

C’est frustrant !

Imaginez une fashionista devant les vitrines de ses magasins favoris, freinée dans son élan d’achat parce que la boutique est fermée.

Oui, totalement frustrant. Et des ventes perdues pour le marchand.

Il fallait faire quelque chose.

Et comme souvent, la solution trouvée tient à une idée toute simple.

Curalate hp

 

Curalate, l’agence de Social & Digital qui est à l’origine de cette trouvaille, propose à ses clients de créer tout simplement un Instagram « en cache ».

Northdrom vient de le déployer la semaine dernière.

L’exemple est intéressant car ce  grand retailer réputé pour l’excellence de sa Relation Clients compte 529 000 followers sur Instagram, et se classe  N°2 des retailers en nombre de followers (derrière Urban Outfiter).

Stats

Source : Business Week

 

 

En voici le principe :

 

Jusqu’à présent, la Page Instagram de Nordstrom comporte un mur de photos que les membres peuvent Liker et Commenter, mais ils ne peuvent pas cliquer pour se rendre sur le  site www.nordstrom.com 

 

Page Instagram de Nordstrom AVANT:

Nordstrom 2

 

 

C’est là qu’intervient l’astuce.

Désormais sur sa Page Instagram, Northdrom a placé l’url http://like2b.uy/nordstrom

Nordstrom 1

La page Instagram de Nordstrom, sur laquelle est indiquée le lien url : like2b.uy/nordstrom

 

En cliquant sur ce lien,  l’utilisateur est renvoyé sur un “fake Instagram” qui ressemble à Instagram, fonctionne de la même manière, mais qui fait une chose en plus : la personne qui clique sur la photo est renvoyée directement vers une page correspondante, sur le site Nordstrom.com.

En terme de merchandising, le marchand sait aussi quelles sont les photos les plus cliquées.

 

Source : Business Week

La page ‘Fake’ : like2b.uy. En cliquant sur la photo de la montre, l’utilisateur arive sur l’écran si dessous

 

En cliquant sur la photo de la montre, l’utilisateur arive sur la Page Produits ‘Montre’ (présentée ici sur l’APPPLI de Nordstrom) et peut alors l’acheter d’un clic… :

Nordstrom 4

La Page Produit d’une montre Marc by Marc Jacobs, montrée ici sur l’APPLI de Nordstrom

Invention prodidieuse.

Instagram devient marchand.

 

Pour Bryan Galipeau, le Directeur Social Media de Nordstrom, Like2Buy améliore l’expérience online du client en fluidifiant le parcours d’achat.

Interrogé par BlombergBusinessWeek il évoque les nombreux followers sur Instagram qui interrogeaient le retailer : ‘ Ou puis-je acheter ce produit ? L’avez-vous toujours en stock ? Quel est son prix ? “

 

Apu Gupta, le co-fondateur de Curalate était présent en Août à Philadelphie au Congrès eTail East pour présenter sa solution Like2Buy.

Avec déjà 450 grands comptes à leur actif – dont Gap , Urban Outfitters et Neiman Marcus, les équipes de Curalate suivent en temps réel  l’engagement sur les médias sociaux de leurs clients et conçoivent pour eux des campagnes de digital marketing.

On va les imaginer cet hiver très occupé à installer de nombreux «fake Instagram » pour ces grands du Retail…

 

POUR ALLER PLUS LOIN

 

L’article dans BlombergBusinessWeek

Curalate

 

Un commentaire

  1. Pour ma part, je ne suis plus étonnée de cette nouvelle, car il ne s’agit seulement pas du cas d’instagram mais de tous les réseaux sociaux. En effet, ces derniers dans leur ensemble sont en passe de devenir des plateformes pour le commerce. Et ceci n’est seulement pas une action entamée par les entreprises, car les particuliers aussi s’y mettent.