Le e-tailer Bonobos ouvre sur Fifth Avenue

Screen Shot 2015-07-19 at 10.29.58 PM

 

La magie de Twittter, lorsque le Tweet est bien fait, est de mesurer tout de suite la portée d’une innovation métier. Exemple avec ce tweet

 

Screen Shot 2015-07-19 at 9.58.05 PM

Courtesy – Compte Twitter Daniel Dreymann (@dreymann)

 

qui nous apprend samedi, repéré par Daniel Dreymann, CEO de Mowingo, que Bonobos – le e-tailer de vêtements masculins casual chic – ouvre à nouveau une boutique physique, cette fois-ci sur Fifth Avenue à Manhattan.

Screen Shot 2015-07-19 at 11.07.05 PM

So what ?

Et bien so what parce que dans cette boutique d’un genre nouveau, vous sortez les mains vides. Nul besoin de se trimbaler avec ses paquets toute l’après-midi – ou de planquer son sac en rentrant au bureau après un safari shopping entre deux rendez-vous.

Et l’on sait combien la plupart des hommes détestent faire du shopping…

Bonobos a peut-être trouvé la parade.

LA BOUTIQUE OU RIEN NE S’EMPORTE

Dans Business Insider, Dennis Green (@DennisVerde) explique le concept : Bonobos ouvre non pas des magasins mais des GuideShops dans lesquels :

– vous avez devant vous, exposés, tous les articles vendus par la marque (dans toutes les tailles, couleurs, styles et tissus). En un seul exemplaire, mais la totalité. Une représentation physique du site web.

– un vendeur – appelé ici Guide – vous accueille et prend le temps voulu – 30 minutes, une heure – pour vous conseiller :

Screen Shot 2015-07-19 at 10.25.34 PM

Courtesy : Bonobos

– une fois votre choix arrété, vous passez commande en ligne dans la boutique. Vous êtes livré gratuitement, comme sur le site web.

Screen Shot 2015-07-19 at 10.46.17 PM

Courtesy Bonobos

Une vraie expérience 1to1 : le client accède à tout l’assortiment, bénéficie de l’attention entière d’un vendeur qui se fait personnal Assistant et se fait livrer gratuitement à domicile.

Screen Shot 2015-07-19 at 11.06.18 PM

Et une expérience qui semble plaire. Erik Ersenkal, VP Bonobos, explique dans cette vidéo que Bonobos a ouvert 19 GuideShops et prévoit d’en ouvrir 20 de plus d’ici quelques mois.

 

 

BEACON CALLING !

Et l’on se met néanmoins à rêver d’une expérience encore plus personnalisée  (à priori pas encore proposée par Bonobos)  :

  • vous entrez dans le magasin, smartphone à la main, appli Bonobos téléchargée.
  • si vous l’avez souhaité (en indiquant vos Préférences dans l’appli), votre Guide attitré est immédiatement prévenu de votre présence (grâce à un beacon placé à l’entrée du magasin)  et vient à votre rencontre.
  • à nouveau si vous l’avez permis, il peut reprendre le dialogue là où vous l’avez laissé sur le site web : les articles « abandonnés » dans le panier d’achat, vos derniers achats (en lien avec le CRM) et toutes vos préférences vis à vis de la marque.

Une expérience « sans couture », comme on aime à le dire dans les conférences, mais cette fois-ci bien réelle, comme un pont entre ONline et OFFline.

 

Autres idées d’engagement mobile > GuideShop :

  • Invitations (locales) de la part d’un magasin spécifique, lancées dans l’appli. Par exemple :

– La « Nouvelle Collection » présentée en Avant-Première aux clients web et magasin habitants Manhattan et ses environs

– Event ‘Friends & Family’ : ouverture spéciale de la boutique en nocturne, pour les clients de la GuideShop, qui sont invités à venir accompagné de personnes de leur entourage (jolie manière de faire découvrir la GuideShop aux ‘amis d’amis’).

Screen Shot 2015-06-14 at 10.19.09 PM

Exemple d’invitation lancée dans l’appli – Courtesy Mowingo

  • S’appuyer sur le géofencing et géolocalisaton pour adresser des push notifications qui aient du sens pour le client.

Par exemple, si Bonobos fait une offre pour une marque appréciée du client (CRM) => envoi d’une notification quand celui-ci est proche d’une GuideShop.

Bonobos aurait aussi tout intérêt à remercier son client, initialement « internaute », qui fait la démarche de se rendre dans une GuideShop. Pas besoin de système de fidélisation compliqué, retour à une chose bien basique mais qui fonctionne à merveille  : la Punch Card.

Screen Shot 2015-07-20 at 10.38.20 AM

Exemple de Punch Card logée dans l’Appli – Courtesy Mowingo

A chaque fois que le client franchit le seuil d’une GuideShop, il fait un ‘check in’ sur sa Punch Card (personnalisée par l’enseigne avec ses emoji) : au bout de 6 entrées, par exemple, son vendeur attitré lui remet un cadeau. A l’ère de la gamification, cela peut même devenir un petit gimmick pour le vendeur :  Hey, avec-vous fait votre check-in aujourd’hui ?  Au final, ce sont ces petits liens vendeur <> client qui amènent votre client à préférer votre enseigne.

Un autre avantage pour Bonobos –  le plus stratégique – est de rester maître de sa relation client : pas d’intermédiaire. Quand on sait que les clients qui téléchargent une appli d’enseigne sont la crême de la crême (les clients les plus attachés à la marque), celle-ci n’a nullement intérêt à partager ce lien avec une plateforme tiers.

Pas étonnant dès lors que le tweet qui nous a alerté de cet article provienne du CEO de Mowingo, la plateforme qui supporte cette technlogie propriétaire. Un cas réel de store retargeting :

Courtesy : Mowingo.com

Courtesy : Mowingo.com

 EN SAVOIR PLUS 

Screen Shot 2015-07-19 at 11.35.07 PMVisionnez la vidéo d’Erik Ersenkal, VP Bonobos

Lisez : Live form Internet Retailer : le retargeting magasin

Mowingo : le site, le blog

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *