En images : régler avec Hands Free de Google

100-IMG_5701

 

Régler notre menu Happy Meal chez Mcdonald’s sans avoir à sortir notre portefeuille – ni notre smartphone – semble utopique.

C’est pourtant possible.

Aujourd’hui.

Dans la Silicon Valley.

Il suffit de dire I want to pay with Google et l’affaire est entendue.

 

I want to pay with Google 

Depuis le 2 mars, Google a lancé Hands Free dans quelques enseignes (dont McDonald’s et Papa John’s) de la Southern San Francisco Bay area.

Daniel Dreymann, CEO et co-fondateur de Mowingo (Palo Alto, CA.), la plateforme mobile utilisée par Mcdonald’s US pour son appli McDonald’s app, utilise Hands Free. Pour nous, il a capté les étapes, depuis le téléchargement de l’appli jusqu’à l’achat payé avec Hands Free dans un McDonald’s de Mountain View. On le suit :

 

Inscription en une minute

Le consommateur télécharge l’appli Hands Free (pour téléphone iOS ou Android) sur Google Pay ou l’App Store, renseigne rapidement son profil (screenshots ci-dessous) et confirme :

  • son accord pour être géo-localisé
  • la photo à utiliser (permettant au caissier de reconnaître facilement le client)
  • ses initiales (demandées par le caissier en double contrôle).

Et voilà !

Ces 4 screenshots décrivent l’inscription : 

Screen Shot 2016-03-13 at 8.28.42 PM

 

 24-IMG_5695

 

 

 

26-IMG_5696

 

Fini les tickets de caisse

Comme on peut s’y attendre avec Google, tout se passe dans l’appli. Le client reçoit après chaque achat une notification sur son téléphone, lui donnant le détail de la transaction. Il aura préalablement accepté  les notifications dans ses réglages :

 

75-IMG_5689

Ecran invitant le client à activer les notifications pour recevoir instantanément le détail de sa transaction

 

80-IMG_5690

Ecran demandant au client son autorisation pour recevoir des notifications

 

 

92-IMG_5692

Les settings dans l’appli Hands Free

 

 

 

 

 

 

 

 Régler son achat 

Le marchand repère la présence de clients porteurs de l’appli Hands Free, via le Bluetooth et le Wi-Fi, et une beacon placée dans le magasin. Lorsqu’un client dans la boutique dit ‘I want to pay with Google’ :

30-IMG_5685

 

 

l’employé à la caisse procède à 2 rapides vérifications :

  • il demande au client ses initiales
  • il vérifie que la photo du client qui apparaît sur l’écran du POS ( image que le client a sauvegardée dans son appli) correspond bien à la personne en face de lui.

 

40-IMG_5686

 

And you’re good to go ! Le paiement s’effectue instantanément sans que le client n’ait eu à sortir ni son portefeuille, ni même son téléphone (qui peut rester dans une poche ou dans le fond d’un sac). Aucun contact physique n’est nécessaire entre le téléphone et le terminal de caisse.

 

 

Beacon

Avec Hands Free, Google vise les géants de la restauration rapide, mais aussi tous les SMB (Small-to-Medium business) pour lesquels réaliser des transactions en instantané, sans aucune friction, est un vrai bénéfice consommateur différentiant.

 

L’intégration de Hands Free dans un POS existant est très simple. Le marchand doit simplement avoir une beacon à proximité de la caisse. (Il peut aussi dans certains cas être aidé de cameras in-store, qui va lui confirmer l’identité du client via de la reconnaissance faciale. Toutes les images sont effacées immédiatement).

50-IMG_5687

La promotion n’est jamais bien loin…

« En cadeau de bienvenue, Google offre 5 dollars de réduction sur le premier achat, annoncé par une notification une fois le premier règlement effectué » ajoute Daniel Dreymann.

 

97-IMG_5698

 

En appuyant sur la push apparaît le détail de la transaction, mentionnant la réduction  :

99-IMG_5700

 

 

Au fil des achats, l’écran d’historique d’achats liste les nouveaux achats (ci-dessous, un 2ème achat fait quelques jours plus tard) :

IMG_5722-2

 

 

Un écran liste les points de vente participants, et se modifie en temps réel, selon l’endroit où se trouve le client :

                                                                                  Ecran loin du magasin :

94-IMG_5697

 

 

                                                                                         Ecran « You’re here » :

lorsque la personne est dans un des établissements

(en l’occurrence ici, le McDonald’s de El Monte Avenue, à Mountain View) :

 

96-IMG_5702

Ecran listant les points de vente, géo-localisés, avec ‘You’re here’ à l’adresse du point de vente où se trouve la personne.

 

 

 

Ecran de validation

 

100-IMG_5701

Ecran de validation de commande

« Cet écran de validation » explique Daniel Dreymann « je ne l’ai vu en réalité que bien plus tard, puisque durant toute la transaction, mon téléphone est resté dans ma poche. C’est un écran que la majorité des personnes ne verront qu’après coup ».

 

 

Que retenir ?

Hands Free n’est pas la première solution de paiement « mains libres » (Google insiste bien d’ailleurs sur le fait qu’il propose Hands Free en parallèle à Android Pay). Et en matière de paiement, il n’y a pas une solution unique applicable à tous les contextes. Toujours est-il qu’un pas de plus est franchi – et non par une banque – dans ce ‘frictionless’ que les consommateurs appelent de leur vœux. Et que les marchands devraient apprécier aussi, tant le paiement devient indolore.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Un article et une vidéo sur les dernières tendances Tech et Mobile dans la Silicon Valley :

A réserver dès aujourd’hui : soyez alerté de la publication prochaine du eBook  » ROI d’une plateforme d’engagement client sur mobile « .

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *