Jeff Bezos au Washington Post : des algorithmes prédictifs et des emplois

 

screen-shot-2017-01-01-at-2-42-11-pm

 

 

Le Washington Post embauche une soixantaine de journalistes, titrait Les Echos la semaine dernière. En fait, depuis que Jeff Bezos a acquis le Washington Post en 2013 – à titre personnel, pour 250 millions de dollars – le journal n’a pas cessé de recruter. Et de se transformer, en pulvérisant tous les records. Son traffic web a doublé depuis l’arrivée de  Jeff Bezos et il dépasse de très loin The New York Times (et même BuzzFeed) par le nombre d’articles postés par ses reporters chaque jour. Surtout, le Post est redevenu rentable.

Dans un papier extremement fouillé paru en Juin dernier – The Bezos Effect: How Amazon’s Founder Is Reinventing The Washington PostDan Kennedy, professeur associé à la School of Journalism at Northeastern University, décrivait la stratégie mise en place par le fondateur d’Amazon, fortement inspirée de ce qui fait le succès d’Amazon.

 

 

 

L’effet Jeff Bezos en 5 points :

  • Content is key

Le produit éditorial avant tout. Jeff Bezos n’influe pas sur la ligne éditoriale du journal. Il laisse notamment à Shailesh Prakash, le chief information officer du Post, entière liberté, dès lors que la rédaction du Post ne transgige pas sur ces 3 points :

  • fabriquer le meilleur contenu
  • rehausser le leadership du Post dans l’opinion américaine (ce qui se constate en cette année électorale)
  • faire passer le journal de statut de régional (ce que le Post était devenu, après les années « Bob Woodward/Watergate » ) au statut de journal national et international (à l’égal du New York Times et du Wall Street Journal).

 

     

  • Ne pas vouloir tout bousculer

Jeff Bezos n’est pas arrivé avec sa garde rapprochée. Il a très habilement conservé deux grands professionnels – coté salle de rédaction et coté IT – respectés des équipes et qui ont adopté, dans sa grande majorité, la vision exprimée par Jeff Bezos lors d’un conférence interne dès son arrivée.

 

     

  • La stratégie de l’entonnoir

L’audience prime.  D’où la stratégie de l’entonnoir : faire entrer le maximum de visiteurs dans l’entonnoir de manière à ce que, par une stratégie intelligente d’engagement, un maximum de lecteurs se convertissent en abonnés payants. Des airs de ressemblance avec la stratégie menée par Amazon à ses débuts : “Get Big Fast.”

 

     

  • La technologie est au cœur de tout

Accorder une place centrale à la technologie est la seule manière de réussir. Au Post, cela passe par une culture permanente de l’expérimentation. Tester des outils, abandonner ceux qui ne fonctionnent pas, adopter les autres, quitte à les proposer à d’autres groupes média sous forme de licence (en les customisant pour s’adapter à d’autres contextes). Un business qui, selon  Kyle Pope, Editor in Chief and Publisher of the Columbia Journalism Review, pourrait générer $100 million de dollars par an.

 

     

  • Accueillir le changement, même si on ne peut pas le contrôler

La décision du Post de publier tout son contenu sur Instant Articles de Facebook, sur Apple News (et de collaborer à Google AMP), donc d’utiliser des plateformes third-party, peut sembler contraire à l’objectif d’augmenter les abonnements payants et de posséder le lien sacré avec le lecteur/abonné, mais Jeff Bezos et son équipe ne le voient pas ainsi : pour eux, il faut être là où est l’audience. Et aujourd’hui, elle est sur Facebook (et ces autres plateformes).

 

 

 

LOXODO : outil data-driven marketing au service des journalistes

screen-shot-2017-01-01-at-3-26-12-pm

Loxodo Analytics – What good are reports and analytics tools if nobody looks at them? Loxodo unifies the most important, actionable information from across your newsroom, and puts it front-and-center in a suite of easy-to-read dashes.

 

Parmi les outils utilisés par le Post et présenté à la Conférence South by Southwest de Austin, début 2016 par Martin Baron, Executive Editor, et Shailesh Prakash, CIO & VP of Technology, Loxodo.

Loxodo est une plateforme d’analytique prédictive qui puise dans les data et utilise l’analytique afin de déterminer quels sont les meilleurs contenus à exposer à un lecteur, le plus rapidement possible (le Post étant un média d’actualité). La question centrale est : “How deep are people going?” (le temps passé par visiteur, plutôt que le nombre de visiteurs uniques). Jeff Bezos a poussé fortement pour que le Post travaille sur les “lead measures” qui mesurent la qualité en temps réel et donc construisent l’audience du Post.

 

Résultat, l’implémentation de LOXODO a permis au Post d’obtenir  :

  • Une augmentation du temps passé moyen par visiteur de 27%
  • Un nombre de pages vues de + 97%
  • Un nombre total de minutes passées sur le site de + 108 %

 

 

Contact pour disposer de l’étude complète : Linkedin

 

 

logo-cic-oct-2014
Customer Insight aide les entreprises à transposer avec succès les stratégies ayant fait leur preuve aux Etats-Unis. Les meilleurs use cases et solutions techniques, pour des résultats avérés. Parlons-en sur Linkedin

 

 

 

 

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *