[INTERVIEW A NRF ] David Kaplan, Managing editor, GeoMarketing.com

 

David Kaplan, Managing Editor, geomarketing.com




NRF 2017, 16 janvier 2017, Jacob K. Javits Convention Center, New York City






David Kaplan est le rédacteur en chef de Geomarketing, un site de référence sur l’actualité du Mobile et du Proximity Marketing. Newyorkais fin connaisseur de l’impact du mobile dans les magasins, et prompt à détecter l’important de l’éphémère, nous l’avons interrogé à NRF sur les grandes questions du moment :

:: Après le CES de Las Vegas, vous voici au Retail’s Big Show à New York. Comment trouvez-vous l’ambiance cette année ?

David Kaplan : Le retail a connu plus de changements ces cinq dernières années que durant les cent précédentes années. La question que tout le monde se pose ici au Show, je crois, est de savoir si réalité augmentée et réalité virtuelle sont des gimmicks où si ces technologies sont faites pour durer.

Il faut savoir distinguer l’idée prometteuse qui semble « cool », de l’idée qui va réellement accroître les ventes et augmenter la fidélité en amenant le consommateur à utiliser son smartphone, à ouvrir son ordinateur ou à entrer dans un magasin pour acheter.

:: Qu’est ce qui vous a particulièrement intéressé au Show ?

Le CEO de Intel, Brian Krzanich a présenté en keynote le travail mené actuellement avec Alibaba dans la réalité virtuelle : une expérience immersive où des clients d’Alibaba peuvent acheter partout dans le monde dans des « magasins virtuels physique » sans quitter leur maison. Egalement présenté par Intel, la gestion du stock en temps réel dans les rayons, les cabines d’essayage et les espaces de stockage des boutiques Levi Strauss & Co. Ce sont deux bons exemples de pratiques qui ne sont pas de la science fiction mais qui sont en place dès à présent.

 

 

:: Parlons Mobile Marketing. Quelle campagne a attiré votre attention ces derniers mois ?

Indiscutablement la campagne de drive-to-store Shop Now!, organisée par le magazine ELLE U.S. (Groupe Hearst) à l’occasion de son 30ème anniversaire.

L’opération reposait sur les technologies beacons et geo-fencing,

Le magazine proposait à ses lectrices de télécharger une application mobile, puis, lorsque la lectrice était dans la rue à proximité de marques ou magasins en affinité avec son profil, elle recevait une push notification avec une offre spéciale et du contenu spécifique l’incitant à entrer dans le magasin.

Une dizaine de marques et enseignes américaines ont participé pendant 5 semaines à Shop Now!, dont Guess, Levi’s, Barnes & Nobles (800 magasins au total). La campagne s’est faite en partenariat avec le réseau SwirlNetworks (beacons), la plateforme de couponning RetailMeNot, ShopAdvisor (les offres dans l’appli), et Gimbal (pour le geofencing) aujourd’hui propriété de The Mobile Majority.

Le résultat a été extraordinaire, puisque l’opération a apporté aux magasins physiques un demi millions de dollars de chiffre d’affaires. 5% des consommatrices ont visité un magasin participant en réponse à la campagne. J’ai trouvé très intéressant qu’un magazine soit au centre d’une campagne visant à générer des ventes magasin. Retail et magazines ont été très secoués par le digital et c’est une manière très intelligente d’y répondre, en combinant online, print et magasin. Seul bémol dans cette campagne : l’appli n’est utilisée que le temps de la campagne.

  ►Pour en savoir plus : les articles de  Geomarketing et  Customer insight.)

:: Google à lancé en Juin 2016 le Physical Web, qui permet à une enseigne de s’adresser à tous les consommateurs – même ceux qui n’ont pas téléchargé son appli. Qu’en pensez-vous ?

        Logo Physical Web

Le physical web est très intéressant puisqu’il élimine l’obligation pour le client de télécharger une appli. C’est une difficulté que rencontrent les enseignes, être parmi les applis que le client va télécharger et va utiliser.

Avec le Physical Web, la démarche est différente. La personne fait d’elle-même la démarche d’aller rechercher l’information. Google lui permet d’obtenir rapidement la réponse – l’adresse d’un magasin, comment s’y rendre – et si une enseigne environnante lui offre en plus un avantage, cela l’incitera à entrer dans le magasin. C’est exactement ce que le Physical Web permet de faire.

La promesse est très forte car non intrusive. Cela répond à la demande des clients de ne pas être interrompu.

Nous n’en sommes qu’au début – Google vient de le lancer en Juin 2016 – mais on commence à voir des usages intéressants tirant profit de cette innovation. Par rapport à d’autres technologies plus ou moins au point, le Physical Web semble être la manière la plus simple et la plus efficace de relier un consommateur à un lieu physique.

EN SAVOIR PLUS :

 

 

 

 

Customer Insight aide les entreprises à transposer avec succès les stratégies ayant fait leur preuve aux Etats-Unis. Les meilleurs use cases et solutions techniques, pour des résultats avérés. Parlons-en sur Linkedin

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *