Amazon can’t do that !

 

Amazon can't do that !

Se battre avec ses atouts à soi.

C’est en ce début 2014 le mot d’ordre des retailers américains :  » Puisque Amazon est fait pour durer… appuyons-nous sur nos propres forces pour proposer des services qu’Amazon ne peut pas faire’’. Et force est de constater qu’ils s’y prennent très bien. De nouveaux services, utiles aux clients, leur sont proposés, dans une logique Omnicanal.

Jugez vous-même :

 

  • VERIFIER LA DISPONIBILITE D’UN PRODUIT IN-STORE

Abercrombie 2

 

Sur son mobile, le client d’Abercrombie peut vérifier la disponibilité d’un article dans le magasin de son choix.

 

 

La même fonctionnalité est proposée sur le site d’Abercrombie :

 

Disponibilité du stock dans le magasin de son choix, depuis le site web

Disponibilité du stock dans le magasin de son choix, depuis le site web

 

EN SAVOIR PLUS  sur ce service

  • LA LIVRAISON LE JOUR MÊME

Grande tendance du moment. Nous avions vu ensemble l’exemple de Bergdorf Goodman qui, sachant que sa clientèle quitte New York dès le vendredi soir durant la belle saison, livre à domicile les jeudi et vendredi, les tenues et accessoires qu’il faudra porter en week-end.

 

A NewYork, le grand magasin Bergdorf Goodman propose la livraison en semaine de la tenue trendy aux personnes qui iront passer leur week-end aux Hamptons...

 

Ce service est annoncé – notamment – dans un post sur Facebook :

Facebook post from Bergdorf Goodman

Facebook post from Bergdorf Goodman

 

 

 

Logo target

Target, pour sa part, teste depuis mai la livraison le même jour pour toute commande passée avant 13:00, dans les villes de Boston, Minneapolis et Miami.

La livraison le jour même, le joker du retail ?

La livraison le jour même, le joker du retail ?

 

EN SAVOIR PLUS  sur ce service

  • CLICK & COLLECT

La tendance est connue, et elle s’installe durablement dans les habitudes de 20 % des clients.

Ce chiffre (en hausse de 8 points sur un an) est intéressant :

Il montre que ce service – qui consiste à commander en ligne  et à aller récupérer en magasin ses achats – attire en moyenne 1 client BtoC sur 5.

En BtoB, ce chiffre grimpe à 34 % chez Staples.

Et même les étudiants résidants sur un campus y ont recours :  le réseau de libraires Follett, gui gère une majorité des librairies des universités – constate que 75 % de ses clients préfèrent venir rechercher leurs achats commandés en ligne, dans la librairie de leur université.

Click and Collect

 

 

EN SAVOIR PLUS  sur ce service

 

 

  • RESERVE IN-STORE

Reserve In-store est un merveilleux service imaginé par les enseignes pour faire revenir leur clientèle en magasin. Et qui n’a pas besoin d’entendre à nouveau – frequemment – le petit carrillon de la porte qui s’ouvre.

Certes, cette petite musique n’existe plus – remplacée par un : « How are you today » ? –  mais il perdure deux  besoins pour le commerçant :

– déjouer le taux incroyablement elévé  d’abandon de panier d’un site e-commerce (en moyenne 68  %)

– favoriser l’achat d’impulsion de la personne qui se rend en boutique.

 

 

Nous avions présenté ce service en mai en voici la synthèse :

 

 

:: L’exemple chez Banana Republic et Gap

2014LogoMar

 

Comment fonctionne Reserve In-Store ?

Les clients peuvent réserver jusqu’à 5 articles en ligne et venir les essayer dans un magasin Banana Republic ou Gap. Dans l’heure, ils recoivent un email ou un sms leur confirmant la réservation, en indiquant les instructions pour bénéficier de ce service.  Les articles sont tenus à leur disposition jusqu’à l’heure de fermeture, le jour suivant.

Reserve in store

 

 

Ces services n’ont qu’un objectif : faciliter l’expérience et l’achat aux clients, grâce à une intégration totale des canaux – online, smartphone, tablette et in-stores. Rien que ceci, et c’est déjà beaucoup !

 

Vous souhaitez approfondir le sujet ?  Je vous invite à recevoir à l’étude complète présentant des cas réels, qui sera publiée le 25 août. Adressez-moi par mail votre adresse @ et votre numéro de téléphone. Vous serez recontacté pour otenir tous les détails.

 

 

Les commentaires sont clos.