America is back ! (Vogue le prouve)

Le Spring Fashion de Vogue US : un petit pavé passionnant pour qui s’intéresse au positionnement des marques

 

« Quand la construction va, tout va« , selon l’adage populaire;

On pourrait dire aussi : « Quand le Vogue US va, l’Amérique va« .

 

Le magazine lifestyle américain fait souvent figure d’indicateur avancé pour évaluer l’appétit de consommer d’une partie des américains.

A ce petit jeu, le numéro Spring Fashion, avec Rihanna en couverture, est éloquent :

648 pages, dont les 245 premières sont des pages de publicité (la première page de rédactionnel, superbe édito de Anna Wintour, est en page 246).

Il faut donc déjà passer en revue 36 % du magazine pour lire un premier article.

Sauf qu’en l’espèce, les pages de publicité d’un numéro Spring Fashion peuvent s’entendre comme du contenu : angle atypique, choix des mannequins, ambiance, lumière, format, tout révèle un immense travail pour affirmer la marque.

Cette analyse, passionnante, est accessible à chacun pour 6,99 euros chez son kiosquier préféré…

Image

Le Spring Fashion Issue : 648 pages !

 

 

Les commentaires sont clos.