Avec Wellness-Week, Gaetano Ambrosio invente un nouveau segment : le voyage de luxe sur mesure, sportif et équilibrant

Gaetano Ambrosio, cofondateur de Wellness-Week et directeur de création.

 

La rencontre a eu lieu à Paris, elle aurait pu se faire à Naples, Los Angeles ou Essaouira. Gaetano Ambrosio est napolitain, archéologue de formation, coach sportif et entraineur de boxe anglaise. Parcours riche et singulier. Il est aussi le concepteur et cofondateur, avec Michel Campan Paoletti, figure majeur du digital dans l’industrie du luxe, de Wellness-Week.

L’époque est au luxe expérientiel. Wellness-Week est une collection inédite de séjours haut de gamme assortis d’un coaching sportif personnalisé. Chaque voyage est unique, conçu à la manière d’un évènement, dans un lieu exceptionnel, loin des foules, propice au repos, à la concentration et au bien-être. Le concept très contemporain est d’inspiration américaine : snacker ses vacances en partant sur de courtes durées, suivre un programme sportif et alimentaire établi pour soi par des professionnels, se sentir entouré, avec un petit coté networking, tout en se préservant des moments de recentrage sur soi qui, pratiqués avec la bonne technique, aident à se porter hors de ses limites.

Les effets du séjour ? Un retour au bureau le lundi avec un regain d’énergie, une attention décuplée et un moral d’enfer. Sans oublier une posture parfaite, ce qui, nous apprend Gaetano Ambrosio, est le commencement de tout.

 

Rencontre avec un homme de précision qui veut nous faire sentir bien en faisant rimer boxe et méditation.

 

wellness-week – sport

 

► Comment est née l’idée de Wellness-Week ?

Gaetano Ambrosio : Il y a un an, lors d’une belle balade sur la côte atlantique du Maroc, de retour de Hong Kong. Wellness-Week est l’aboutissement de mon parcours particulier, je suis archéologue, coach sportif et entraineur de boxe anglaise, et fou de voyages et de design. [Gaetano Ambrosio me confiera par la suite qu’il peut lui arriver de faire un Paris Genève en train dans la journée pour visiter une exposition]. J’ai eu envie de partager la culture du bien-être à travers le prisme du voyage et du sport. Et lorsque l’on a une idée, il faut la mener, n’est-ce pas ?

► Comment définiriez-vous Wellness-Week ?

Wellness-Week est une bulle de luxe que nous créons spécialement pour vous durant 3 à 7 jours, dans un lieu sublime. Mais attention : le programme est sportif !

Le principe est le suivant : vous choisissez une destination – Naples, Essaouira, Les Cyclades, bientôt Cape Code et la Chine – et dans ce lieu, nous organisons pour vous un séjour unique rythmé d’activités sportives, de soins du corps et de relaxation. Nous allons vous aider à avoir une meilleure forme, avec un programme sur mesure qui tient compte de votre état de santé. A la fin de la semaine, vous avez un résultat visible, inscrit dans un dossier écrit et en images, qui vous permet de visualiser clairement la différence entre l’avant et l’après une Wellness-Week.

► Sur quelles données vous fondez-vous pour personnaliser le programme ?

Chaque stage commence par un bilan très précis établi par Salvatore, notre ostéopathe, qui va procéder à une évaluation anthrométrique, afin d’identifier objectivement et scientifiquement vos caractéristiques physiques, notamment votre posture. Il se sert de machines médicales professionnelles utilisées pour les athlètes. Tout est très sérieux. Rien à voir avec l’appareillage superficiel que l’on peut voir ici et là. C’est très important, car beaucoup d’entrainements ne sont pas faits en tenant compte de votre état de santé, et notamment de votre posture. Salvatore vous demande ensuite de préciser votre objectif – muscler, maigrir, se relaxer, etc. – et il établit votre programme personnalisé.

 

► A quels résultats peut-on s’attendre après un séjour?

Les personnes qui sortent d’un séjour se sentent plus fortes et en phase. Des personnes qui se tenaient mal ont une meilleure posture, et cela rejailli sur le mental, d’autres retrouvent leur énergie et sont moins stressées, d’autres encore perdent un tour de taille.

► Comment ces résultats s’expliquent-ils en si peu de temps ?

Notre équipe est constituée de coachs passionnés. Comme à la fac, ils étudient tous les jours, ils sont en recherche permanente de nouvelles idées à intégrer dans leur programme. Nous adaptons à des personnes sédentaires les techniques sportives de haut niveau.

► A qui s’adresse une Wellness-Week?

A des personnes de tous âges, individuels, en couple, entre amis. Nous attirons les « speeders » car il y a un coté performance, mais nous voulons surtout donner l’envie de se dépasser naturellement. Nos séjours sont sportifs – en moyenne trois à quatre heures de sport par jour en mélangent les activités – parcours sportifs en plein air, cours d’aquagym, entrainements de boxe anglaise, etc. – mais ils sont toujours adaptés au niveau de la personne.

Nous sommes dans la rééducation de choses essentielles, la posture, l’alimentation, la concentration. Cela n’a rien de marketing, et rien à voir avec un séjour bien-être que vous réservez dans un bel hôtel. Il faut que la personne soit préparée, et soit ouverte à la beauté du cadre et à cette solution naturelle et saine que nous lui offrons. Ce n’est pas comme un médicament qu’on avalerait.

►Des anecdotes ?

Il y a en plein ! Un jour une cliente étrangère, de passage quelques heures à Paris, a demandé expressément à nous voir : un coach est venu tout spécialement de Naples. Une autre personne nous a beaucoup touchée : alors qu’elle était suivie par un ostéopathe depuis 10 ans sans réel succès, il lui a suffit de trois manipulations pour que sa douleur disparaisse. Le choc fut tel qu’elle s’est mise à fondre en larme.

wellness-week – sport

► Au delà de l’intérêt sportif, votre site révèle des photos sublimes…

Il y a beaucoup de motivations pour aller faire une Wellness-Week, et parmi elles, l’esprit du voyage – nous faisons découvrir des endroits magiques, restés intacts – et l’envie de réapprendre à bien manger. L’alimentation est très importante chez nous. Nous proposons une rééducation de l’alimentation. Les produits de la méditerranée ont démontré leur rôle dans le maintien du bien-être et de la santé et la prévention des maladies. Bien manger, bien dormir, sont devenus un luxe. Nous avons tous besoin de réapprendre.

wellness-week – sport

► Parlez-nous de votre ostéopathe. Nous avons tous envie de le connaitre

Wellness-Week doit beaucoup à Salvatore. Dans mon village près de Naples, Salvatore est l’entraineur de l’équipe nationale italienne. Il ne pratique pas de massage, il a une culture différente. Il détient un vrai savoir dans la science du bien-être, qui part de la posture. Il est difficile d’expliquer en France l’importance de la posture, car vous n’avez pas cette culture là. Mais se tenir droit demande un appel au cerveau qui est énorme. Avoir une personnalité comme lui dans notre équipe est un grand avantage. Même s’il ne parle qu’Italien…

[Michel Campan Paoletti intervient, taquin : « Oui, j’ai même dû me mettre à l’Italien ! »].

► La boxe anglaise est très présente dans le séjour. Pourquoi ?

Gaetano Ambrosio : C’est un sport captivant qui a le pouvoir de déstresser, car il demande de rester constructif, en se fixant des objectifs. C’est un sport qui donne la pêche naturellement. Aucun autre entrainement sportif ne vous libère si paisiblement l’esprit et vous remet en connexion avec votre corps.

Michel Campan Paoletti : « Moi qui ai toujours l’impression d’avoir 25 écrans allumés dans ma tête en même temps, quand je fais de la boxe anglaise, j’arrive à avoir cette paix, ce quart de seconde sans aucune pensée. Gaetano sait calmer les personnes. On a en a tous besoin. Certains de nos hôtes arrivent parfois un peu hystériques… et ils sortent du stage en étant calme, avec un mental fort.».

wellness-week – sport

► Vous insistez beaucoup sur le mental

Gaetano Ambrosio : Il est en effet beaucoup question de forme, mais aussi de mental. Le mental transforme tout. Quand vous faites un entrainement visant à améliorer votre concentration, le lendemain vous êtes meilleur en réunion.

► L’idée de faire les choses naturellement est aussi très présente chez Wellness-Week

Absolument. Il ne sert à rien de se dire « c’est l’heure de méditer », ou « c’est l’heure de faire mon sport ». Cela doit venir naturellement, intégrée dans l’activité. Trente minutes de boxe, c’est comme une méditation. Méditation et boxe vont bien ensemble, car il faut se concentrer pour faire de la boxe. Si je ne suis pas concentré, c’est ma responsabilité si mon adversaire me frappe durement.

► Quelle est la destination la plus demandée ?

Au démarrage, 90 % des demandes étaient pour Naples. Dans nos repérages de nouveaux pays, nous cherchons à retrouver ailleurs la magie de Naples.

► Qu’est-ce que « la magie de Naples »?

Naples a du caractère et défend la culture du beau, du traditionnel, non marketé. Si vous faites un voyage à Naples, vous comprenez que tout est luxe ici. Mais pas un luxe ostentatoire, un luxe créé patiemment, avec beaucoup de travail, un œil particulier et une somme de détails. A Naples – est-ce la beauté de la baie de Naples ? – le luxe se fait naturellement. Nous avons des artisans qui créent des chaussures à plus de mille euros, sans aucun marketing et pourtant ils sont connus dans le monde entier.

La beauté est très importante dans Wellness-Week. Ma formation d’archéologue m’amène à choisir des lieux qui ont une histoire. Les ruines, c’est toujours beau. Et si vous y ajoutez le design – je suis un fou de design – alors vous trouvez quelque chose d’intéressant. Nos hôtes apprécient la beauté, la beauté de soi et la beauté du lieu. Avec la beauté vous améliorez l’humain.

► Wellness-Week existerait-il ainsi si vous n’étiez napolitain ?

C’est vrai qu’il y a une vraie ADN de marque à Naples ! Nos coachs sont originaires de Naples, et c’est volontaire. Ils ne sont pas nés à Paris ou à New York. Il y a une adhésion à des valeurs. Ils apportent les valeurs de calme et de beauté.

► Comment arrivez-vous à garantir le même niveau d’excellence ultime dans tous les lieux ?

Nous faisons un très grand travail de repérage, en nous entourant de conseillers, pour offrir ce qu’il y a de meilleur dans le lieu choisi. Puis, un peu comme dans l’événementiel, notre équipe se déplace, venant de Paris, de Naples, de Grèce. Nous n’avons pas de structure fixe, mais tout est extrêmement organisé, tout est très construit. C’est ainsi qu’un soir, dans un lieu incroyable, nous allons vous organiser un diner avec un chef.

 

 

Avez-vous toujours eu l’envie d’entreprendre?

Servir à quelque chose est très important pour moi. Certes, je suis entrepreneur par nature, mais ce qui me passionne est l’idée, le concept, et la recherche de qualité dans l’idée.

► On dit que l’expérience prime désormais sur la possession. Faite-vous le même constat ?

Totalement, cette recherche d’expérience plutôt que de possession est très présente chez nos clients. Le séjour est pour eux un moment pour se recentrer et mieux repartir après. Plus efficace qu’une accumulation d’objets. C’est un combat permanent pour survivre sur cette planète. Un séjour Wellness-Week les aide à repartir au combat. C’est une capsule émotionnelle. Je me recentre avec moi-même.

 

 

► Comment choisissez-vous vos coachs, présents au coté de vos clients durant tout le séjour ?

Je dois avoir une confiance extrême en eux puisque je les laisse entre les mains de personnes qui m’ont donné leur confiance. Je m’intéresse davantage à la personne qu’aux diplômes. Un coach de salle de gym ne m’intéresse pas à moins qu’il ait une personnalité. Nos coachs sont tous des personnes extrêmement sportives, avec une spécialité et un parcours particulier. Je les choisis pour leur caractère volontaire, passionné, curieux. Des personnes qui ont une histoire. [Gaetano baisse la voix ]. L’ordinaire m’ennuie.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

 

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *