BONIAL, l’autre pépite qui séduit les retailers US

Image1

Comment faire venir plus de monde dans mon magasin ?

A cette question qui taraude tous les retailers du monde entier, Bonial – filiale du groupe media Axel Springer AG,  et ceci n’est pas anodin – a trouvé une réponse  efficace, en leur proposant de digitaliser leurs catalogues et prospectus et de rendre ceux-ci accessibles sur le web et  le mobile (smartphone et tablette).

Mobile_Devices_new_331x291-300x263

Les consommateurs “feuillettent” le e-catalogue; ils peuvent aussi faire une recherche par produit, marque ou enseigne. La technologie, basée sur la géo-localisation, assure à chaque utilisateur que l’information qu’il va trouver lui sera vraiment utile- à lui – puisqu’elle repère automatiquement sa position géographique.

Smartphone                          LE PORTAIL DES BOUTIQUES A COTE DE CHEZ SOI

  • Une offre media web-to-store ancrée dans la réalité

Mécanique on ne peut plus classique – les “flyer inserts” dans la presse quotidienne et du week-end ont drainé des générations de consommateurs in-store – mais ici, avec un twist, puisque adaptée aux pratiques actuelles sur le mobile.

Pour mémoire, cette année, pour la première fois, le trafic sur les smartphones et tablettes a dépassé celui sur ordinateur :

En 2013, pour la première fois, les visites sur le mobile ont dépassé celles sur le web.

Mais le C-Commerce, totalisant environ 3 % du commerce, reste une niche. (chiffre qui peut varier légèrement selon les sources, et les secteurs d’activité)

Image4

 

LOCAL – OFFRES – In-STORE

C’est sur ce tryptique bien dans l’air du temps que Bonial, après avoir conquis l’Europe, se lance aux Etats-Unis, en y investissant plus de 30 M$.

Pour un avenir  “à la Criteo’ ?

Bonial (230 salariés) a démarré en Allemagne, puis a ouvert l’Espagne ( ofertia.com ) la France ( bonial.fr ) la Russie et ( lokata.ru ) et le Brésil ( guiato.com.br ).

En France Bonial, dirigé par Matthias-Berahya-Lazarus, a  déjà convaincu la plus part des grands groupes de distribution alimentaire et spécialisée (Auchan, Carrefour, E. Leclerc, Darty…)

Matthias-Berahya-Lazarus, Président de Bonial

Matthias-Berahya-Lazarus, Président de Bonial

Aux Etats-Unis, l’offre media, au nom bien trouvé de Retale (et qui s’est installé dans le fief du Retail – Chicago)-

Retale

a conquis Family Dollar, Kohl’s, RadioShack, Target, Toys  «R» Us…

http://www.christian-gaiser.com/

Christian Gaiser, CEO Bonial International Group

Pour Christian Gaiser, CEO de Bonial  International  Group, les américains voient dans cette  offre média une manière de leur redonner de la crédibilité  « notamment dans le mobile où la jungle actuelle des offres ne correspond ni à la réalité de leur métier, ni à ce qu’attendent les consommateurs ».

 

  • MODELE A LA PERFORMANCE 

Pour les distributeurs, le modèle est alléchant :

Sans risques :  Bonial prend en charge la numérisation

A la performance : facturation (quelques centimes d’euro par clic) à-la-consultation

Créateur de trafic in-store et online  (en mode « pull”) : l’internaute, s’il le souhaite, est dirigé vers le site de l’enseigne.

Géo-localisé : l’internaute repère les offres  des magasins situés dans un rayon de 25 kilomètres environ de sa zone (maison ou bureau).

Mieux que des mots… cette mini vidéo explique tout.

Il va être intéressant de suivre le développement de Retale outre atlantique, au moment où les retailers qui jouent la complémentarité avec leurs plateformes digitales s’en sortent très bien.

 

Les commentaires sont clos.