4 questions à Didier Farge au retour de la DMA : Toujours Très ( Big) Data Driven

18 10 2013
Didier et Linda

Linda Woolley, CEO de la DMA et Didier Farge, Président de Conexance

Interview réalisée à Chicago, au Congrès de la Direct Marketing Association (DMA)

They made it ! Nous étions cette année encore un petit cercle de français à nous rendre au Congrès de la Direct Marketing Association (DMA).

Pour Didier Farge, Président/ Fondateur de Conexance MD et Président du SNCD, cette version 2013 aura pris une tonalité particulière… Il nous livre ‘sa’ DMA (coté business, mais pas que…)

 

1-     Un thème majeur découvert ici à la DMA de Chicago ?

Plusieurs thèmes et deux absents :

Tout d’abord, une litanie que nous n’avons pas entendue ici, et comme cela fait du bien ! : « C’est la crise ». Ici le mot n’existe plus. Quel bonheur:-)

L’autre absent ? Le mot « marketing direct ». On ne l’entend plus du tout… Où es-tu, Marketing Direct?

Par contre, quatre jours à networker et à arpenter conférences et salon d’exposition nous ont appris, à Nicolas Giard, DG de Conexance et moi-même, que le marketing est plus que jamais :

 « Data Driven », conduit par ce déferlement de données analytiques, comportementales auxquelles le véritable challenge est de donner du sens : la data Dirven Intelligence.

 Cette année s’ajoute la notion de responsabilité et d’engagement. Une tendance déjà bien engagée par Linda Woolley, CEO de la Direct Marketing Association, qui avait lancé le DDMI (Data Driven Marketing Institute) l’année dernière, un think tank autour du Data-Driven.

ddmi

:: Automatisé.  Appelé  "programmatic" et décrit par Bruce Biegel, senior Manager Director au cabinet de consulting stratégique  Winterberry : « L’automatisation d’achats media et data, et au sens plus large, l’automatisation des process de contact avec le client ». Une tendance qu’il a eu l’occasion de préciser à plusieurs reprises au salon

:: Content Marketing et l’automatisation des retours, avec une mention spéciale pour une start up francaise Yseop, co-créé et dirigé par Jean Rausche, qui a remporté ici un « DMA Innovation Award » pour l’excellence de son moteur d’intelligence artificielle, qui écrit et dialogue comme un être humain.

:: S-CRM, n’en déplaise à Brent Leary (CRM Essential) : l’intégration du social dans la relation client est aujourd’hui une évidence et – c’est officiel ! –  les offres de ciblages comportementales sur Facebook sont arrivées. A quand sur Twitter?

2 – Quels speakers vous ont particulièrement impressionnés cette année ?

Terry Jones, qui nous a embarqué dans une envolée lyrique sur l’innovation, le travail en équipe : Big Data oui, mais bright minds et best practice : le fondateur de Kayak et Travelocity sait communiquer et nous confirme que nous sommes au début du phénomène Big data.  Combien de temps a-t-il passé à préparer sa présentation que je vous conseille de visualiser ici au plus vite: un régal ! ou de lire l’article que Franck Rosenthal, présent à la DMA a écrit pour LSA.

Nate Silver qui nous confirme que le futur des ( big) data tient dans leur utilisation en prédiction. Les Américains auraient-ils pu prévoir le 11 septembre, ou encore Pearl Harbor? C’est ce que nous fait découvrir Natan dans son livre " The signal and the Noise"
Un sujet complexe qu’il rend amusant et qui pourrait nous indiquer pour quelle raisons quelques modèles fonctionnent et beaucoup d’autres non.

Michael Miller, CMO de Epsilon, qui parle d’empathie dans le marketing des données, et même « d’émotion connectée » pour chercher à lier data et comportement, dans une excellente table ronde entre publicitaires et data spécialistes. La réconciliation des deux mondes est-elle en marche ?

J’ai aussi apprécié le sens de la responsabilité de Tim Reis, Head of Mobile et social solutions de Google qui est conscient des enjeux et des risques de ces opérations basées sur les datas, et également de Trish Wheaton, COM de Wunderman qui parle d’un « big Mother » après le » big brother, » non seulement pour materner le comportement mais également pour décrire le champ du caritatif drivé par les données….

1382122_10151684221377233_71989479_n

3 – Des rencontres marquantes faites au Congrès ?

Nous participions comme chaque année à la mission Ubifrance, au titre de Conexance et également du SNCD. Mission remarquablement organisée par Caroline Quinn, Conseiller export basé à New York, et que je revois avec plaisir.

Conversations et rencontres avec nos partenaires ou ex collegues Ibehavior,( KBMG) Epsilon, ou encore Experian Marketing Services, croisement avec les keynote speakers connus Ernan Roman, Ron Jacobs, Richard Rosen, qui nous parlent tous du pouvoir du consommateur et de la nécessité de l’écouter.

1235256_10151687686772233_684843302_n

Et bien sur Linda Woolley, CEO de la DMA avec qui je partage quelques points de vue sur l’évolution qualitative de nos métiers : les risques législatifs et la nécessité de structurer la filière en valorisant les emplois et la responsabilisation. Un enjeu personnel pour moi également.

safe_image.php

Linda Woolley, CEO de la DMA

Et finalement pas de regrets d’avoir manqué le pape du permission Marketing Seth Godin qui a livré un petit film peu qualifié par mes collègues.

4- Alors que le débat faisait rage en France sur l’ouverture dominicale des magasins, vous étiez ce dimanche dans un Chicago accueillant sans complexe citadins et visiteurs étrangers désireux de consommer… En avez-vous profité pour faire un peu shopping ?

Il a fait très beau ce jour-là et je m’en souviendrais longtemps, mais je n’ai pas eu le temps de faire des courses ou visiter les magasins.
J’ai en effet préféré visiter la ville au pas de course avec les 45 000 autres coureurs
qui participaient au mythique Marathon de Chicago, que j’ai eu le bonheur ( et la fierté) de terminer.

Ndlr : un coup de chapeau au Marathonien !

Fraichement débarqué de l’avion la veille, n’ayant nullement prémédité sa participation, Didier Farge a décidé, à la faveur du désistement d’un ami, de prendre le départ  du célèbre Marathon. Pas entrainé pour ce type de course, il nous a confié s’être dit sur la ligne de départ «  j’arrêterais quand j’en aurais assez »

7h 45. 45 000 coureurs au départ du Marathon de Chicago

.

Sauf que …Didier ne s’est pas arrêté ! Et, alors qu’environ un tiers abandonne en cours de route, il a terminé le marathon, comme l’atteste la photo ci-dessous. Congratulations !

Un marathonien français sur la ligne d’arrivée…
Un marathonien français sur la ligne d’arrivée…




Téléchargez l’Atelier Export 2013 Ubifrance Oséo

19 02 2013

Conference ubifrance export fevrier 2013

Ce 14 février, l’export était à l’honneur.

Quelques heures après la proposition faite par Barack Obama d’une zone de libre échange entre Etats-Unis et Europe,

Ubifrance et Oséo co-organisaient, à l’initiative de Cécile Delettré, Chef de service Evènements Spéciaux UBIFRANCE, l’atelier : Ou exporter en 2013 ?

Un tour du monde en 5h

Avec en salle ou en direct vidéo depuis leur pays respectif, les points de vue des Responsables Export de Michet et Augustin, Stories Design, Criteo, Viadeo, Facom, Edufactor, Effiliation, Air France.

Et une invitée

qui s’exprime rarement dans les médias français, interviewée en vidéo dans ses bureaux de Russie, par Cécile Delettré à Paris : la française Maêlle GAVET, Directrice Générale de Ozon.ru,

Celle que  le magazine Fast Company présente comme la ‘ Jeff Bezos de Russie", et que le magazine Forbes classe dans son Top FORBES 500 parmi les femmes les plus influentes au MONDE.

maelle-gavet

:: Téléchargez les présentations 

Comment vendre des produits ‘cadeaux’

Logo Redimentionné 160 X 160 (Copier)

Pour clore l’atelier, www.gifting.fr  le nouveau service de livraison de Bons Cadeaux Luxe, a  présenté comme exemple la dernière campagne Web Marketing "Valentin Day’s‘ du grand magasin Henri Bendel.

logo Henri Bendel

 

:: TELECHARGEZ les conférences

:: Visitez le site web dédié  « Où exporter en 2013 ? »

Ce site a été réalisé par pr-rooms, partenaire de l’évènement, qui  propose aux entreprises des solutions de communication web optimisées pour la visibilité sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux.

// Parmi les infervenants

  • Antoine Chauvel, Responsable Export de Michel et Augustin
  • Olivier Fecherolle, Directeur de la stratégie et du développement, Viadeo
  • Maelle Gavet, Directeur Général de Ozon.ru (un leader du e-commerce sur le marché russe)
  • Grégory Gazagne, Directeur Europe de Critéo
  • Denis Jacquet, Directeur Général de Yatedo et Chef de file de la commission internationale des assises de l’entrepreneuriat mise en place par Fleur Pellerin….
  • Xavier Laforge, Président de Stories-Design
  • Vincent Morel, Directeur des Ventes Afrique / DOM & TOM de Facom




Congrès de la DMA – Séance de rattrapage chez Ubifrance !

27 11 2012


Cette année, vous avez "séché"  le Congrès de la Direct Marketing Association à Las Vegas ?

Peu importe, puisque, à l’invitation du Cercle du Marketing Direct et d’Ubifrance,

7 professionnels vous proposent de vous restituer, non pas l’ambiance des casinos, mais ce qui s’est dit et ce qui s’est vu durant ces 5 jours intenses de congrès.

Lundi 10 décembre 2012, à 14h30 chez Ubifrance  –  77 Bld Saint jacques 75014 Paris

  • Les intervenants :

Gaelle Duvet (Meura)

Caroline Quin (Ubifrance)

Yan Claeyssen (Eto)

Franck Rosenthal (Franck Rosenthal Conseils)

Anthony Deydier (la Poste)

Laurence Faguer (Customer Insight), 

Au menu : #Big Data, #Media Sociaux, #Personnalisation, #Services innovants, #Magasins connectés…

Et en Guest Star, Henri Kaufman, co-Président du Cercle du Marketing Direct, vous dira, lui, ce qui s’est dit East Cost, à NewYork, durant la Conférence "Pivot ".

  • Déroulement de la manifestation :

14h30 Accueil des invités
14h45 Conférence 1ère partie :
16h30 Pause
16h45  Conférence 2 ème partie
17h30 Conclusion
17h30/18h30 Cocktail

  • POUR S’INSCRIRE :

Membres CMD et partenaires Ubifrance et Fevad  : gratuit

Offre spéciale  ADETEM/SNCD : 25 €
Non membres : 35 €

Inscription indispensable  auprès de Magali Rebeyrat mrebeyrat@cercle-md.com tél 01 42 56 38 86

// Invitation privilégiée   : A l’initiative du Cercle du Marketing Direct, un petit nombre de places gratuites est réservé pour les lecteurs de ce blog.
Pour en bénéficier, il vous suffit d’en faire la demande ici

  • LIEU

UBIFRANCE –  77 Bld Saint jacques 75014 Paris





INTERVIEW : Didier Farge au congrès de la DMA (Las Vegas)

25 10 2012

Didier Farge avec Linda Wooley, CEO de la Direct Marketing Association (DMA)

Comme chaque année à pareille époque, Didier Farge, Président de Conexance et Président du SNCD (Syndicat National de la Communication Directe) s’est rendu au Congrès de la Direct Marketing Association (DMA).

Au milieu des américains en goguette arpentant des hectares de salles de machines à sous, huit mille congressistes sont venus à Las Vegas traiter de cette trilogie dont la DMA avait fait sa thématique 2012 : Big Data. Engagement Client. Marketing Mesurable.

Didier, dont la société vient d’acquérir la solution américaine 1by1 représentée aux Etats Unis, est un fin connaisseur, et maintenant praticien, du marketing américain, avec cette distance suffisante pour reconnaître ce qui est adaptable aux marchés européens.

Nous avons voulu connaître son appréciation de cette DMA 2012.

INTERVIEW REALISEE A LAS VEGAS

1/ Si vous deviez retenir 3 tendances de cette DMA 2012, quelles seraient-elles ?
  • « L’espèce qui survit n’est pas la plus forte, ni la plus intelligente ; c’est celle qui s’adapte le mieux au changement » nous a rappelé Darwin, par la voix d’un des keynotes speaker de ce bon cru de la DMA.
  • Et Linda Wooley, nouvelle CEO de la Direct Marketing Association (DMA), a d’emblée donné le ton :

« Si les marketeurs peuvent changer le monde, ils doivent s’adapter en permanence et intégrer l’ensemble des  canaux de mobilité inscrits dans le parcours client, dans ce qu’on appelle maintenant le ‘’Data driven Marketing’’».

  • Plus que jamais les "Data"  guident  le marketing.

Le « big data » n’est plus un concept mais une réalité qui crée de nouveaux modèles. Le challenge devient aujourd’hui l’accès et la structuration de ces données. La convergence est la grande tendance, car ce n’est plus une vision mais une réalité drivée par la connexion permanente de tous,  du matin au soir, reliés à nos smartphones.

  • La mobilisation pour la défense des métiers est un fait majeur.

Il y a nécessité à se mobiliser et à travailler de manière responsable pour mettre en évidence les dangers d’une législation qui tend à faire disparaître nos métiers, à force de vouloir protéger le consommateur. Donc je dirai qu’il n’y a pas eu, lors de cette DMA, une grande tendance particulière qui se détache. Juste des avancées sur des sujets capitaux, dont le plus central est naturellement la recherche de l’intégration des medias sociaux dans le parcours client.

2/ Quels ont été vos ‘ahahhhh’ moments ? (une conférence marquante, une personne rencontrée ou un produit/service particulièrement innovants ?)
  • La conférence de Phil Mui   qui met, pour la première fois et de manière concrète, le digital dans le Marketing direct. De la convergence concrète! Signe des temps, ce transfuge de Google a rejoint Axciom comme Chief Product officer.  Il nous dit également que les transactions et les données socio-démographiques vont se compléter… des préférences des clients  c’est le signe des temps, et du temps ou le consommateur a pris le pouvoir!
  • La visite que l’équipe d’Ubifrance nous avait concocté chez Zappos. Cela « décoiffe » de voir des bureaux ouverts, décorés Halloween, l’ambiance fun et le mot : «  service wouaoh » intégré dans les valeurs d’une entreprise qui ne se prend pas au sérieux. A méditer chez nous.
  • Entendre un Keynote speaker parler dans la même séance de datamining et redire les bienfaits du test et de l’analyse RFM.
  • Le « I want » de Facebook collections, et le « targeting » de Facebook Targeting. C’est un pas de plus vers l’intégration des marques dans le plus grand réseau, qui revendique 1 milliard de membres.
  •  La DMA militante et l’engagement des professionnels américains pour protéger leurs métiers malmenés par la FTC : "  I commit to advance and protect datadriven marketing with DMA". Cela  nous interroge sur notre aptitude à nous mobiliser en France et en Europe.
  •  Le géomarketing à l’intérieur et à l’extérieur du magasin. A quand un Square en France?
  • Le papier et le catalogue  peu présents mais dont  l’usage nouveau présage d’après certains conférenciers une croissance pour 2013
  • L’intégration de données comportementales transactionnelles dans le ciblage on line proposé par plusieurs acteurs , une approche responsable par catégorie de produits proposée par certains professionnels.
3/ De retour à Lille, quels conseils allez-vous donner à vos clients ?

Chez Conexance, nous allons proposer à nos clients :

a)      de mettre en place une stratégie de marketing direct automatisée : aux USA le trigger marketing n’est plus une innovation mais un marché.

b)      d’optimiser la mobilité + géo-localisation + préférences clients.

c)      d’intégrer la variable sociale dans la prédiction comportementale

d)      de faire connaitre le ciblage comportemental on et off line que nous proposons avec notre partenaire américain.

e)      de poursuivre notre innovation en BDD mutualisées . la recette gagnante est plébiscitée aux US aussi bien chez Epsilon/ Abacus que ses principaux concurrents  IBehavior.

4/ Pourquoi vous rendez-vous chaque année à la DMA ?

Tendances, networking, partage de savoir faire métiers,  rencontres entreprises.

Y a-t-il meilleurs moments que le congrès de la DMA pour rencontrer et discuter de ces sujets passionnants avec les responsables américains de Google,  Facebook, Hilfinger, Macys ou United … ?





23 12 2011

 

Cécile DELETTRE, Chef de service Evènements Spéciaux, UBIFRANCE

Cécile Delettré, aujourd’hui Chef de service Evènements Spéciaux à la Direction d’UBIFRANCE, a été 4 ans Managing Director au bureau UBIFRANCE de New York.

Là, elle a managé une équipe de 20 personnes spécialisée dans les secteurs du luxe, des biens de consommation, du marketing et du E-commerce, en rayonnant sur 4 villes phare : San Francisco, Atlanta, Chicago et New York.

En 4 ans, avec son équipe, elle a accompagné près d’une centaine d’entreprises sur le marché américain, en particulier dans le marketing et le commercial.

Autant dire que Cécile Delettré est une fine connaisseuse du secteur du luxe aux Etats-Unis, qu’elle a un carnet d’adresses étoffé et connait toutes les ficelles pour réussir son implantation américaine lorsque l’on est une marque de luxe.

Nous avons rencontré Cécile Delettré cette semaine à Paris.

Pour nous, elle a décodé le new acheteur de luxe américain,  le rôle des catalogues, l’importance des celebrities, de la share economy…

Pour qui veut réussir son "rêve américain " dans le secteur du luxe, son interview est à lire ici.






DERNIERE CHANCE POUR LA DMA DE SAN FRANCISCO AVEC UBIFRANCE

26 08 2010

DATE LIMITE  VOYAGE DMA / UBIFRANCE A SAN FRANCISCO : 10 SEPTEMBRE
Le 10 Septembre, il sera trop tard.

Pour vous rendre du 9 au 13 Octobre à San Francisco au congrès de la DMA, et bénéficier du soutien financier d’UBIFRANCE
votre inscription doit se faire impérativement avant le 10 Septembre.

Une cinquantaine de français s’y sont déjà inscrits. Dont de nombreux anciens participants.

(Peu étonnant, lorsque l’on sait que 100% DES PARTICIPANTS AUX MISSIONS UBIFRANCE USA 2009 ETAIENT TOUT A FAIT SATISTAITS).

DATE LIMITE  VOYAGE DMA / UBIFRANCE A SAN FRANCISCO : 10 SEPTEMBRE

Outre un tarif extrêmement avantageux, UBIFRANCE vous fait bénéficier d’un programme très riche, préparé de long mois à l’avance par Cécile Délettré, Chef de Pôle, Biens de consommation Distribution chez UBIFRANCE à New York, et toute son équipe.

En plus du congrés, vous bénéficiez de leurs connaissances terrain et du réseau qu’ils entretiennent depuis New-York, vous rencontrez des décideurs américains présents au salon et vous participez à toute une batterie de rendez-vous et de visites en marge du salon.

Découvrez le programme ici.

CE QUE COMPREND LA MISSION DE SAN FRANCISCO :

- La participation VIP au salon de la DMA et l’accès au Global Leader’s Forum,
une réunion de 200 décideurs internationaux de haut niveau.

- Un séminaire organisé par la Mission-Economique Ubifrance, avec l’intervention de grands
professionnels américains, venus souvent en voisin ( beaucoup de sièges sociaux de grands distributeurs de biens de consommation sont dans la région: Williams
Sonoma, le grand distributeur pour la maison et la cuisine aux Etats-Unis (Pottery Barn &
West Elm), mais aussi Gap, dont le premier magasin a ouvert à San Francisco.

- La présence à ce séminaire de grands témoins français installés à San Francisco et dans la Valley.

- Des visites d’entreprises avec rencontres de leurs dirigeants; ces visites risquent d’être à elles seules une grande source d’idées pour nos business. San Francisco, ce sont
ses centres universitaires, ses incubateurs d’idées et ses outils de communication…

- Des cocktails de networking au coeur de San Francisco, dans des lieux magiques …

- Et enfin, du quasi sur-mesure avec un accompagnement personnalisé d’UBIFRANCE Etats-Unis selon vos objectifs, et l’organisation d’un programme de rendez-vous.

Contact :

Cécile Delettré –       Chef de Pôle
cecile.delettre@ubifrance.fr
Elodie Petiot –     Chargée de projet
elodie.petiot@ubifrance.fr

2010-08-25- Présentation Mission UBIFRANCE DMA Octobre 2010 San Francisc 1

2010-08-04 -Plaquette+Bon de participation Mission UBIFRANCE – DMA San Francisco Octobre 1





Conférence UBIFRANCE USA : Réseaux Sociaux, M-Commerce, E-Commerce

27 06 2010
Vous n’avez pu vous rendre à Chicago le mois dernier au Congrès Internet Retailer ?


Alors notez bien ce rendez-vous :
le Vendredi 2 Juillet,
à l’invitation de Cécile Delettré, Chef du Pôle Biens de Consommation et Distribution à Ubifrance, qui a organisé et animé le voyage d’étude,
 les français présents à Chicago présenteront leur ‘rapport d’étonnement’ : ce qui les a séduit, surpris, passionné.

Cette conférence est gratuite. Il suffit de vous inscrire, vous et vos collaborateurs, auprès de Elodie Petiot : elodie.petiot@ubifrance.fr


Au programme :
– Les exemples américains à suivre
– Les témoignages des participants aux Missions UBIFRANCE : Retour d’expérience et rapport d’étonnement !
– Les prochaines Missions Distribution UBIFRANCE aux Etats Unis

D’expérience, ces quelques heures prises sur votre agenda, un matin de Juillet, seront largement "rentabilisées" par l’apport d’idées innovantes que vous en retirerez pour votre business des mois prochains.
Nous faisons le pari ?

Rendez-vous le Vendredi 2 Juillet 2010 de 9h00 à 10h30 – Accueil à 8h30
Lieu : UBIFRANCE Paris – 77 Bd Saint Jacques, 75014 Paris
Métro Saint Jacques ou RER Denfert-Rochereau
Pour vous inscrire : elodie.petiot@ubifrance.fr

CONFERENCE
Le succès de la Mission IRCE d’UBIFRANCE, en chiffres :- 32 professionnels français présents pendant 4 jours à Chicago
– Un salon Internet Retailer en pleine croissance : + 33 % de participants par rapport à 2009
– 417 exposants à la pointe du e-commerce


L’équipe Distribution d’Ubifrance USA a organisé une mission riche en veille marché et en rencontres professionnelles à Chicago du 8 au 11 juin à l’occasion du salon du E-commerce, Internet Retailer. Au total 32 professionnels ont répondu à l’appel pour cet événement axé sur la distribution multicanal et les innovations aux Etats-Unis: des retailers, des marques, des prestataires spécialisés, à dimension internationale. Le salon Internet Retailer, en pleine croissance, a connu en 2010 son meilleur taux de visitorat: 6400 visiteurs, soit une hausse de 33% par rapport à 2009, comptant également 417 exposants à la pointe du E-commerce.

Cécile Delettré- Ubifrance

 





Tarif préférentiel pour Internet Retailer : J-12 !

18 03 2010

Plus que 12 jours pour profiter d’un tarif préférentiel, lors de votre inscription au Congrès Internet Retailer

( Chicago,8-11 juin 2010).


Il s’agit du plus grand salon américain consacré au E-commerce. Le m-mobile, en pleine explosion aux USA, sera le thème fort.

Ce voyage d’étude est organisé par Cécile Delettre, Chef de Pôle, Biens de consommation Distribution chez UBIFRANCE à New York.

Découvrez  le programme et téléchargez le Bon de Participation.

Petit rappel des visites et rendez-vous dont vous bénéficiez sur place en marge du salon :

- Un séminaire d’introduction du marché américain est organisé par
la Mission-Economique Ubifrance, specifiquement pour les entreprises
francaises
et en présence de grands témoins francais installés à  Chicago et d’américains.

- Des visites d’entreprises avec rencontre de leurs dirigeants.  Internet Retailer ayant lieu cette année à Chicago,  berceau de la ‘VAD’ américaine, ces visites risquent d’être à elles seules une grande  source d’idées pour nos business.

- L’accompagnement personnalisé d’UBIFRANCE pour faciliter une rencontre sur place au salon

- Des cocktails de networking au coeur de Chicago…

Vous avez jusqu’au 31 mars 2010 pour bénéficier d’un tarif préférentiel.

12 jours pour y réfléchir sérieusement. Car déambuler à la mi-juin dans les flag stores de Michigan Avenue, après les belles conférences de la journée, c’est véritablement prendre une bonne dose d’énergie pour imaginer les prochaines campagnes marketing, de retour en France.





La French Food Connection

9 03 2010

Vous êtes une entreprise française du secteur agroalimentaire et vous souhaitez développer vos affaires aux Etats-Unis ?

UBIFRANCE vous a concocté le voyage d’étude parfait : LA FRENCH FOOD CONNECTION.

Du 17 au 23 avril 2010, vous pourrez  présenter vos spécialités gastronomiques aux importateurs locaux, aux distributeurs, aux restaurateurs, aux acheteurs et à la presse dans  villes américaines, et pas des moindres : Los Angeles, Washington D.C. et Miami.

En effet, pour la quatrième année consécutive, la Mission Économique UBIFRANCE de New York et le siège parisien d’UBIFRANCE, organisent une mission itinérante à travers les Etats-Unis,  la French Food Connection, à Los Angeles, Washington DC et Miami.

Chaque année, ce séminaire itinérant a été l’occasion pour une vingtaine de sociétés françaises de rencontrer entre 150 et 200 sociétés américaines : importateurs, grossistes, acheteurs des GMS, détaillants et chaînes de restauration, chefs et presse professionnelle.

Lors de la précédente édition, ce groupe était constitué : d’exportateurs non implantés pouvant avoir déjà la pratique du grand export, de sociétés implantées cherchant à élargir leur distribution, de primo exportateurs, et d’importateurs ou agents cherchant à dynamiser leur gamme France dans des Etats où ils sont faiblement représentés.

Pour plus d’informations sur les entreprises françaises participantes et leurs produits : www.frenchfoodconnection.com

Pour contacter l’équipe :

UBIFRANCE – 77 bd Saint Jacques – 75014 Paris

Presse : Olivier DELBECQ, Responsable Presse – olivier.delbecq@ubifrance.fr – Tél. : 01 40 73 35 31

Entreprises : Marie-Paule SPIESS, Chef de projet – marie-paule.spiess@ubifrance.fr – Tél. : 01 40 73 36 43








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 47 autres abonnés