Facebook s’aventure dans la Data Offline

F-Comm1

Le rêve de tout marketer à l’ère du numérique ? Utiliser les données offline d’un détenteur de carte de fidélité magasin, pour l’exposer à des publicités en affinité, sur le réseau où il passe une bonne partie de son temps : Facebook.

Ce pourrait bientôt devenir réalité.

Ces jours-ci, Facebook signe avec des géants de la data ( Epsilon, Acxiom et Datalogix ) des partenariats en ce sens.

Nous savions déjà depuis Octobre dernier que Facebook travaillait sur la dimension offline, avec Datalogix et sa technologie qui tracke les achats offline.

L’objectif  était alors de déterminer, pour un membre de Facebook, la fréquence optimale d’exposition à une annonce sur Facebook.

Un nombre magique que Facebook nomme le  “sweetspot”.

1-29-13-facebook-general

Aujourd’hui, le temps presse :  Facebook cherche à augmenter ses revenus publicitaires, et les annonceurs se rendent compte à leur dépend que ‘the clicks aren’t king ».

En exploitant la masse de Data liées aux cartes de fidélité, Facebook cherche ainsi à montrer, par la mesure, la pertinence de ses dispositifs publicitaires.

Pour un consommateur qui achète ses céréales au supermarché, le fait qu’il ne clique pas sur le site web ou la page Facebook de la marque de céréale ne signifie pas qu’il ne soit pas influencé par ses publicités online.

Comme l’explique Cotton Delo dans son article dans Adage, dans ce projet actuel « Coca Cola pourra cibler sur Facebook un adolescent qui a acheté du soda en grande surface dans les 30 derniers jours;  de la même manière, Pampers pourra cibler sur Facebook  les acheteurs de produits pour enfants de Caroline du Nord« .

Le matching entre les membres du programme de fidélité et les membres de Facebook se fera au travers de leur adresse e-mail et/ou de leur numéro de téléphone. Des données qui sont demandées par les distributeurs comme par Facebook à un nouveau membre lors de son inscription.

La grande question demeure la capacité des distributeurs et de Facebook à traiter de l’épineuse question du respect des données personnelles.

Mais en ce début 2013, Facebook jette un pont entre OFFline et ONline.

Une date importante.

 

 

Les commentaires sont clos.