Faire parler de soi avec un mini budget

eTail

Best Off de la Conférence eTail East, Philadelphia, August 2013

warby parker 2

En 2011, la marque de lunettes, aujourd’hui culte, Warby Parker avait un tout petit budget de communication, mais du culot et des idées.

Imaginez, nous sommes en Septembre 2011, en pleine Fashion Week à New York. Tous les médias ont les yeux rivés vers les créateurs qui investissent à prix d’or les lieux les plus prisés de la métropole pour faire défiler leurs modèles et présenter leurs collections.

Qu’à cela ne tienne, Warby Parker, marque naissance mais ambitieuse qui veut – elle aussi ! – capter la lumière, a choisi d’y être, en optant pour un lieu emblématique chargé d’histoire, mais public et … gratuit : La New York Public Library.

Un lieu raccord avec le produit.

Modèles et amis des fondateurs de la marque se sont donc installés dans l’un des salons de lecture – tous portant des lunettes Warby Parker — et se sont plongés dans la lecture de livres à la couverture bleu roi, emblématique de la marque.

Photographed by Mimi Ritzen Crawford -Source : Vogue.com

warby-parker-02_190521238571.jpg_article_gallery_slideshow_v2

warby-parker-01_190520547943.jpg_article_gallery_slideshow_v2  2

warby-parker-03_190522950373.jpg_article_gallery_slideshow_v2

warby-parker-04_190522264702.jpg_article_gallery_slideshow_v2

warby-parker-05_190523749338.jpg_article_gallery_slideshow_v2

Résultat : un buzz phénoménale – même le Vogue US  en a parlé  ! Et une manière économique de s’établir comme une marque fashion, alors que toute la planète mode avait posée ses valises pendant 4 jours à New-York…

 

Les commentaires sont clos.