Interview d’Angela Ahrendts, CEO Burberry : que retenir ?

Angela Ahrendts, PDG Burberry -

Angela Ahrendts, PDG Burberry –

Lundi Angela Ahrendts, présidente de Burberry, a donné  au journal Les Echos, une interview riche d’enseignements.

Depuis son arrivée en 2006, le chiffre d’affaires a quasi triplé pour atteindre plus de 3 milliards de dollars.

logo_homespe  Les echos

Questionné par David Barroux, Dominique Chapuis et Valérie Leboucq, Angela Ahrendts a notamment mentionné quatre faits qui lui permettent de dire que  Burberry  est “le groupe de luxe le plus connecté au monde“:

  • Le digital est au coeur de Burberry depuis 7 ans

Une conviction  qu’elle partage en interne avec Christopher Balley, le directeur de la création.“Depuis 4 ans, 40 % des investissements marketing et communication vont au digital”.

  • Priorité au mobile :

Les shootings photo de Mario Testino sont d’abord conçus pour être vus sur les téléphones et tablettes, et déclinés ensuite pour les vitrines des boutiques”

  • Synchronisation omnicanal

Environ 70 % des achats de produits de luxe se font lors de voyages. Ce que les touristes voient dans un magazine, ils le voient aussi dans les aéroports, dans nos vitrines et sur Internet, et ce dans le monde entier…C’est une des grandes différences avec nos concurrents”

  • De l’importance des magasins

Nous avons besoin des boutiques car ce sont des lieux d’expérience du luxe. Nous y invitons aussi nos clients pour voir en direct nos défilés sur écran. Donc physique ou digital, cela n’a pas d’importance. C’est la même chose. Tout ce qui est sur le digital doit aussi être en boutique et vice versa.

L’interview intégral est à lire ici.

Lire aussi ici ce que Pierre Jacobs, DG Générale de Téléphone (Groupe Orange), nous disait de l’importance des magasins comme allié du Commerce Connecté.

:: Cet article vous a intéressé ?

Commandez ici une synthèse personnalisée du Congrès de la Direct Marketing Association, qui démarre Dimanche à Chicago.

 

Les commentaires sont clos.