Le capital-risqueur Antoine Papiernik dit parfois “oui”…

Chaque année le magazine Forbes établit sa “Midas List”, le “Who’s Who” du capital-risque.

Ce classement recense les 100 investisseurs mondiaux en technologie offrant le meilleur rendement à ceux qui leur ont confié leur argent.

Le premier français (et le seul) du Midas 2012 est Antoine Papiernik, partenaire-associé chez Sofinnova Partners.

Antoine Papiernik, Associé chez Sofinnova, seul français au classement Midas/ Forbes des investisseurs européens les plus influents au monde (63ème rang )

Interviewé par Claude Barjonet dans un article très documenté dans les Echos, Antoine Papiernik, qui a la particularité de n’investir que dans les biotechs, livre trois indications aux jeunes pousses qui envisagent de présenter leur dossier à un investisseur :

1- Pour qu’Antoine Papiernik et ses associés disent ‘oui” et soutienne une innovation, il faut que cette dernière soit une innovation de rupture. En claire, il  faut qu’elle change la vite des gens.

2- Sur un millier de dossiers reçus par an, lui et associés n’en retiennent que 5 à 10.

3- “Sur 10 start-up financées” explique Antoine Papiernik, “nous générons une star, deux entreprises qui connaissent de bons succès, quatre sociétés où nous récupérons entre la moitié et deux fois la mise, et trois échecs”.

Autant le savoir avant de déposer un dossier chez un capital-risqueur…

L’enquête complète est à lire ici.

 

Les commentaires sont clos.