L’effet Zappos ?

Hier nous remarquions que la livraison gratuite, proposée par Zappos et Sarenza, allait devenir « de rigueur » pour un grand nombre de e-marchands. Quitte à trouver d’autres sources de revenu pour financer ce manque à gagner. Les frais de livraison sont devenus chez certains cataloguistes une source de profit, non un service de base rendu au client.

L’enseigne généraliste Nordstrom présente aujourd’hui en haut de sa page d’accueil une offre proposant les frais d’expédition gratuits sur les chaussures.

Serait-ce une réaction ‘défensive’ pour contrer Zappos ?

 

Les commentaires sont clos.