Les grands magasins, du virtuel au réel…

Les grands magasins américains jouent à fond la carte du multicanal, et cela leur réussit plutôt bien.

Lorsque l’on est un grand magasin physique avec toutes les charges que cela implique,  comment faire face à l’engouement pour l’achat en ligne (6 % des ventes de détail américaines, 8 % prévu en 2013) ? La réponse : redoubler d’efforts en ligne.

Le grand magasin Saks a ainsi augmenté ses ventes en ligne  de 9% sur les neuf premiers mois de l’année, alors que ses ventes en magasins chutaient de 19 %.

Et l’augmentation du trafic en ligne fait venir les clients en magasin.  Selon un responsable de la chaîne de magasins Macy’s, chaque dollar dépensé en ligne par un client génère dans les 10 jours suivants 5,70 dollars de vente dans un magasin physique Macy’s . En ligne,  les consommateurs s’intéressent à d’autres produits, qu’ils viennent voir ensuite en magasin,  avant de se décider à les acheter.

C’est ce qui a poussé beaucoup de sites de grands magasins à proposer des outils en ligne pour connaître la disponibilité des produits dans le magasin le plus proche de chez soi.

Toujours cet effet multicanal…

 

Les commentaires sont clos.