NO MATTER WHAT #2 | Fleur Touchard, Head of Digital & Ecommerce, Bonpoint USA

Fleur Touchard, Head of Digital t E Commerce de Bonpoint USA. – Crédit : Fleur Touchard. Burst (Pixel)

 

 

 

Avancer, quoi qu’il en soit. Dans cette série de rentrée, je vous invite à rencontrer des créateurs, entrepreneurs et décideurs Digital et Retail qui nous confient leurs recettes pour «délivrer» durant les 4 derniers mois d’une année atypique.

 

 Aujourd’hui, j’ai le plaisir de m’entretenir avec Fleur Touchard, Head of Digital t E Commerce de Bonpoint USA. 

 

Souvenez-vous. En début d’année, Fleur Touchard, rencontrée à New York où elle vit et travaille, à la tête de la boutique digitale américaine d’une des plus belles maisons de luxe, nous parlait de l’importance de l’humain dans le commerce unifié : “ Malgré leur technicité, les CRM ont encore leurs limites. Qui mieux qu’une vendeuse pour cerner tout de suite que la personne est enceinte, ou qu’elle a deux enfants qui courent à côté d’elle, ou qu’elle est accompagnée de sa mère qui va faire l’achat pour elle ? Pour une boutique online, rien de cela n’est “visible” de façon aussi évidente ; rien ne remplace les yeux d’une vendeuse ! “. Nous étions alors en février… une éternité.  Dans quel état d’esprit est-elle, en cette rentrée des classes et lancement de la nouvelle collection Hiver 2020 ? 

  • Quelles sont vos 3 priorités pour réussir le fin de l’année ?  

Fleur Touchard : Je pense que lorsque l’on est fidèle à ses fondamentaux, les priorités sont toujours les mêmes, quel que soit le contexte. Je n’ai pas changé de cap. En revanche, travailler de la maison m’a ouvert d’autres perspectives en terme de chemin pour y arriver. Et sincèrement, je trouve très positif de remettre en question sa méthodologie, quitte a finalement confirmer ses choix ! Donc rester à l’écoute, savoir s’adapter et prendre du temps pour ma famille et mes proches.

 

  • Quels dispositifs et/ou solutions technologiques décidez-vous d’activer pour réussir ?

Pas vraiment de solution techno, mais comme toujours, me dire que ce qui marche pour les autres peut marcher pour moi. Quand je travaillais à L’Express dans la presse, Google News nous a poussés à réfléchir sur l’existence de nos contenus en dehors de nos propres sites. Je pense que sur ce point, les e-commerçants peuvent apprendre beaucoup des éditeurs : comment faire exister son catalogue/contenu en dehors de son propre site e-commerce (plateformes, media, geoloc, etc.) ? 

 

  • Dans quel état d’esprit abordez-vous ces 4 mois restants d’une année qui ne ressemble à aucune autre, sans repère sur lequel s’appuyer ?  

Et bien, en prenant les choses comme elles viennent : au jour le jour. Rien ne sert de faire des projections, d’autant plus que nous sommes tous connectés au reste du monde et que même si l’Europe passe au travers, il se peut que les USA mettent plus de temps ou vise versa. Dans tous les cas, ça affecte mon travail. Donc on fait ce que l’on a a faire, en faisant des petits projets à court terme. Et puis avec la vie de famille on est vite rattrapés par la réalité !

 

 

 

 

 

 

repère les innovations en Digital, Mobile et Retail aux Etats-Unis, et aide les entreprises françaises à transposer avec succès ces stratégies ayant fait leur preuve aux U.S. Notre méthode, nos prestations sur-mesure. Parlons ensemble sur Linkedin, par mail ou au 06 12 83 39 28.

 

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *