Première mondiale : SO Catalogue du Groupe La Poste, la nouvelle génération de catalogues émotionnels et connectés qui s’affranchit du poids

 

 

 

 

A compter du 1er janvier 2018, le Groupe La Poste lance SO Catalogue, une première mondiale. Dès 12 pages, votre catalogue se qualifie pour bénéficier d’un tarif qui s’affranchit du poids pour se calculer selon des paliers de nombres de pages. La nouvelle est importante pour les financiers, mais aussi pour les créatifs qui vont pouvoir s’exprimer librement sans être tenus par des contraintes de poids. C’est appréciable. A budget postal égal, vous pourrez vendre plus.

 

 

 

:: Le regain du catalogue

 

 

 

 

Cette nouvelle tombe alors que l’on observe aux Etats-Unis un regain d’intérêt pour les catalogues. Durant les fêtes, les catalogues ont afflué dans les boites aux lettres. Même le Los Angeles Times, que l’on connaît plus habitué à couvrir l’actualité business des majors de l’entertainment, a publié un long article à la gloire du catalogue. La force du catalogue dans un dispositif omnicanal est une chose actée outre–Atlantique.

Arrêté en 2011, Sears Holdings a relancé pour les fêtes son catalogue iconique « Sears Wish Book », une tradition pour des générations d’américains. Certes le catalogue 2017 ressemble plus à un magazine lifestyle, il compte moins de pages et est ciblé sur les segments appétents, mais son audience est étendue, puisque qu’il est aujourd’hui disponible – et shopable – en ligne.

Neiman Marcus Group a proposé un jeu « happy moments » sur Instagram : les 1500 photos retenues ont fait l’objet d’un photo montage qui a servi de couverture au catalogue Christmas Book 2017.

 

 

:: Les pure players américain se tournent vers le catalogue

Les sites e-commerce ne sont pas en reste : à commencer par Wayfair.com, site leader dans l’ameublement et la décoration, qui adresse depuis l’année dernière à ses clients une ligne de catalogues spécialisés au fil des mois. Pour ces entreprises nées sur le net, un catalogue élargit leurs bassins de prospection, augmente leur crédibilité et alerte sur de nouveaux produits que leurs clients n’auraient peut-être pas découvert sans le papier.

Quand aux millennials, ils aiment les catalogues. Ils sont d’ailleurs plus nombreux à affirmer que le catalogue les a amené à, non seulement venir en boutique, mais aussi faire un achat dans la boutique (38%, un chiffre supérieur aux autres classes d’âges). C’est pourquoi des enseignes dont la clientèle est apriori plus « smartphone » que papier – Bonobos, Anthropologies, Atheta – sont de gros utilisateurs de catalogues. « La chaîne Anthropologie a intensifié ses efforts sur l’achat en ligne, mais elle a toujours un public enthousiaste pour ses catalogues » explique le journaliste Ronald D. White dans le Los Angeles Times.

.

:: Une efficacité prouvée

Les consommateurs américains reçoivent moins de catalogues (9,8 milliards en 2016 comparé au pic de 2007 de 19,6 milliards) mais cette place libérée dans les boites aux lettres joue en faveur des annonceurs utilisateurs du catalogue. “La capacité à se démarquer dans une boîte aux lettres physique est plus facile qu’elle ne l’était il y a 10 ans ” explique Neil O’keefe, SVP, Marketing & Content à la Data & Marketing Association.. “ En 2016, le taux de réponse aux catalogues a augmenté de 23 % comparé à l’année précédente ” poursuit Neil O’Keefe. Le cabinet Alix Partners estime pour sa part que le retour sur investissement de l’envoi d’un catalogue est de 3 dollars pour 1 dollar dépensé. Sur les meilleurs clients, le ROI grimpe à 9 dollars pour un dollar dépensé.

En France, une enseigne comme Monoprix a pu mesurer cet effet. « En ouvrant le catalogue, on entre désormais chez Monoprix » explique Florence Chaffiotte, Directrice Marketing de Monoprix intérrogée par CoSpirit Co Spirit qui poursuit : « en augmentant de 2 % « seulement » le volume des catalogues des temps forts promotionnels, nous avons augmenté de 15 % le taux de couverture clients sur cette famille.

 

 

:: So Catalogue : une première mondiale

Cette efficacité marketing est connue de longue date par Le Groupe La Poste, Convaincue aussi de son intérêt pour le eCommerce, La Poste lance donc au 1er janvier 2018 une offre d’envoi inédite – c’est une première mondiale – avec un vrai parti pris, celui de la créativité.

:: Quels avantages pour le cataloguiste ?

So Catalogue est une offre d’envoi de catalogues simple et lisible, tarifée indépendamment du poids pour laisser aux créatifs toute latitude pour s’exprimer, et assortie de services additionnels inclus, dans lesquels ils peuvent venir piocher selon l’objectif de la campagne. L’offre So Catalogue est accessible dès 100 plis, à partir de 12 pages, et propose deux grilles tarifaires selon le nombre d’envois ( dépôts à partir de 100 plis et dépôts ≥ à 1000 plis) puis selon des paliers par nombre de pages (12-24 pages ; 26-48 pages ; 50-96 pages, etc.).

:: Pourquoi est-ce important ?

Ne plus raisonner en nombre de pages libère de l’espace pour mettre en valeur les produits, mais aussi les messages clés qui autrement peuvent se trouver un peu perdus dans une page catalogue typique. Il existe de nombreuses manières d’engager le lecteur, et lorsque le poids n’est plus une contrainte, la créativité prend le relais. Le catalogue Republic of Tea , par exemple, propose un échantillon de thé dans chaque catalogue. Peut-être demain des cartes odorantes à frotter « scratch and sniff » dans un catalogue beauté ? Ces éléments et petits cadeaux gratuits qui créent la surprise ont un impact prouvé sur les ventes (n’est-ce pas Yves Rocher ?) (Lire à ce sujet le Livre Blanc Echantillon publié par Mediapost Publicite )

 

 

Simone Sampieri, Directrice Marketing Courrier La Poste, et Nathalie Rozborski, Directrice Générale de Nelly Rodi,

 

Lors de la soirée de lancement de So catalogue, qui s’est tenue le 5 décembre au showroom AM.PM (enseigne grande utilisatrice du catalogue !) sur le thème « les tendances du media catalogue », Simone Sampieri, Directrice Marketing Courrier La Poste, a rappelé l’importance de surprendre et d’innover dans la relation que noue la marque avec son client. A coté des dispositifs de communication digitaux, la nouvelle offre So Catalogue permet d’émerger de manière maligne et originale, avec un retour sur investissement prouvé : le catalogue génère des ventes en incitant à se rendre dans un magasin et sur le site de la marque.

Nathalie Rozborski, Directrice Générale de la société de conseil en innovation et en création Nelly Rodi, invitée à dévoiler les derniers travaux de son cabinet sur le sujet, a invoqué deux prérequis : le premier, l’innovation dans le service, le discours, l’imaginaire ; le deuxième, l’audace créative. Elle est plus que nécessaire, a rappelé Nathalie Rozborski, dans cet univers horizontal dans lequel le consommateur évolue, alors qu’il se met lui-même à la place du prescripteur, du communiquant, du créatif.

 

 

:: Des services inédits tout compris

L’audace créative, c’est l’idée de départ qui a animé l’équipe Courrier du groupe La Poste en concevant cette nouvelle offre So Catalogue. Désormais l’annonceur va imaginer son catalogue sans être contraint par un nombre de pages ou un format de document classique, et il va pouvoir y ajouter encarts, échantillons, découpes particulières et même, à l’ère du catalogue connecté, une page dirigeant vers une vidéo en 2D. Les services inclus dans le tarif sont les suivants :

  • Encarts sans limite de quantité et de qualité
  • Échantillons ou objets publicitaires ≤ 2 cm d’épaisseur
  • Une page connectée avec une vidéo en 2D
  • Une mesure d’efficacité (13 min à partir de 9000 plis) réalisée par un institut d’étude indépendant.

A l’heure où l’on parle tant d’engagement client, La Poste fait plus qu’en parler : elle donne les outils pour le faire.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

  • Connaître les détails de So Catalogue en s’adressant à un conseiller : socatalogue@laposte.fr
  • Télécharger le Livre Blanc Echantillon publié par Mediapost Publicite
  • Voir la Présentation de Nathalie Rozborski, Directrice Générale de Nelly Rodi

 

Customer Insight repère les innovations en Digital, Mobile et Retail aux Etats-Unis, et aide les entreprises françaises à transposer avec succès ces stratégies ayant fait leur preuve aux U.S. Notre méthode, nos prestations sur-mesure. Parlons ensemble sur Linkedin, par mail ou au 06 12 83 39 28.

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *