Shoptalk 2019: Day 3 Takeaways— Google Images lance les publicités «Shoppable»

Après Instagram, Pinterest, c’est au tour de Google. Google a annoncé aujourd’hui à Las Vegas à la Conférence Shoptalk le lancement d’un format publicitaire avec images « shoppable ».

Lorsqu’elles sont surlignées, les images de produits présentes dans la publicité révèlent la marque, le prix et d’autres informations. « Nous nous sommes rendu compte qu’il n’y a pas deux parcours d’achat identiques, et que nous pensions beaucoup trop à l’entonnoir (funnel) » a expliqué en conférence Daniel Alegre, President Global Partnerships, Google Inc.

« La réalité, c’est que ce n’est pas vraiment un entonnoir. Aucun parcours n’est exactement pareil. Avec tant de choix et de solicitations, il est important d’être là quand le consommateur vous cherche. »

 

Si Google a effectivement lancé la solution cette semaine à Las Vegas, celle-ci faisait déjà l’objet de nombreux tests  » avec des enseignes sélectionnées « . Les recherches portaient sur   » idées de bureau à domicile  » ou  » designs de carreaux de douche « .

Cet intérêt pour l’image n’est pas sorti d’un chapeau : 50 % des acheteurs en ligne ont pensé à acheter un produit après en avoir vu des images. » Nous savons que les gens utilisent les images et exploitent les images très souvent « , a expliqué Daniel Alegre. » Et ils les utilisent pour faire leurs courses. »

Quelques heures plutôt, Slyce, le leader de la recherche visuelle pour le retail (via le site mobile ou l’application mobile du retailer) avait annoncé qu’en plus de sa soixantaine de clients retailers, il avait signé un nouveau client dans la grande distribution, le groupe ALDI Süd.

La recherche visuelle est capable de fluidifier fortement l’expérience client pour la grande distribution. Leurs clients utilisent la recherche visuelle pour créer leurs listes de course (à commander en ligne ou à acheter en magasin, muni de sa liste) ainsi que pour activer l’encaissement « Scan and Go » en magasin.

A lire dans Chain Drug Review

La solution Visual Search dédiée à la grande distribution de Slyce. Crédit : Slyce.

 

Chaque plateforme sociale cherche à monétiser les recherches au moment précis ou le consommateur pense à acheter quelque chose. « En 2019, comprendre l’avenir du commerce de détail n’est pas vraiment une question d’innovations comme la 5G ou l’AR, la VR  » a affirmé Daniel Alegre. « Il s’agit vraiment de comprendre comment toutes ces choses s’assemblent et de construire des expériences utiles pour mettre votre marque en avant et au centre. »

 

 

POURQUOI C’EST IMPORTANT

Il est de l’intérêt des enseignes de retail de s’équiper rapidement d’une fonctionnalité de visual search elle (site mobile et/ou appli). Autrement, deux choses risquent de se passer :

  • Ces enseignes seront obligées de « racheter » leurs propres clients, en adoptant le nouveau format publicitaire Images de Google, Pinterest, voir eBay et Amazon, (un phénomène que combat Ysance, sur le sujet de la relance d’abandon de panier, avec sa nouvelle solution de Omnichannel Cart Reengagement )
  • Elles verront une partie de leurs clients capter par les plateformes sociales axées images, telles que Google, Instagram et Pinterest. Pour ces enseignes, une recherche par l’image faite par un de leur client sur Google les place automatiquement en concurrence avec des dizaines de résultats de recherche. Et si le consommateur fait la démarche avec la fonctionnalité de visual search d’Amazon, la réponse est encore plus radicale. Amazon, here i am !

 

 

Customer Insight repère les innovations en Digital, Mobile et Retail aux Etats-Unis, et aide les entreprises françaises à transposer avec succès ces stratégies ayant fait leur preuve aux U.S. Notre méthode, nos prestations sur-mesure. Parlons ensemble sur Linkedin, par mail ou au 06 12 83 39 28.

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *