Target lance son premier coupon de réduction activé par la voix

 

En brief

  • Aux Etats-Unis, les utilisateurs d’assistant vocaux réalisent déjà 3% de leurs achats E-commerce par ce canal
  • En partenariat avec Google Home, Target a lancé sa première campagne de couponing
  • La promotion, qui devait durer plus longtemps à l’origine, a été interrompue le 3 avril parce que ses objectifs ont été atteints.

 

 Dans  le détail

C’était prévisible. Les assistants personnels vocaux n’allaient pas rester confinés à donner la météo ou indiquer les horaires d’ouverture des commerçants environnants. Target, en partenariat avec Google, a lancé sa première campagne promotionnelle activée par la voix.

LA CAMPAGNE

Les consommateurs activent leur coupon en énonçant « spring into Target »  à leur assistant vocal Google Assistant (ou en tapant le sésame sur leur application Google Assistant). Ils reçoivent alors un coupon de réduction de 15 dollars à valoir sur leur prochaine commande Target effectuée d’ici le 21 avril, au travers de Google Express, le service de livraison rapide de Google.

Alexa (Amazon) distribue déjà des coupons de réduction par la voix, mais n’a jusqu’à présent pas de partenariat avec des marques ou enseignes.

Credit photo : Christopher Dydyk Minneapolis/St.Paul Business Journal https://tinyurl.com/yc6loxco

 

Le coupon sur l’app Google Assistant

Source Androidpolice.com https://tinyurl.com/yd2tqwja

 

VOICE COMMERCE : l’AVIS DE YEXT, NESTLE, CAPGEMINI ET UNILEVER 

 

Sur la campagne de couponing Target Google

“ Les coupons vocaux sont la prochaine étape naturelle dans l’activation client par la voix ”, explique Duane Forrester, vice president of industry insights chez Yext, le leader du Digital Knowledge Management (DKM) dans Adweek.

Duane Forrester attend déjà la prochaine étape que vont décider de faire Target et Google à la lumière des enseignements de ce test. « Google et Target ont déjà noué un solide partenariat sur le e-commerce par la voix. Cette campagne de couponing n’est pas un petit dispositif isolé. Elle s’inscrit dans un large plan où deux des plus grandes marques mettent leurs forces en commun pour s’opposer à l’une des plus grandes marques. » Amazon, pour ne pas le nommer.

 

Sur le voice commerce

Cités par le Wall Street Journal, Nesté, Unilever et Capgemini témoignent de l’importance qu’ils accordent au Voice Commerce :

Au cours des cinq prochaines années, la moitié des recherches sur le Web se fera par la voix.

Les utilisateurs d’assistants vocaux commanderont 18 % du total de leurs achats Ecommerce sur un assistant vocal au cours des trois prochaines années (contre 3 % actuellement).

 

De toutes les disruptions que la technologie engendre dans notre secteur, la voix est l’une de celles qui sont les plus transformatrices. En terme d’investissement numérique, c’est notre plus grande priorité.

 

Monétiser la voix. Grâce au commerce ?

Le modèle économique publicitaire des assistants vocaux (search ou publicité) reste encore à trouver.

Mais le ROI commercial ? Même si les achats assistés par la voix ne représentent qu’une infime partie de l’ensemble des ventes online, cette part est en croissance et l’habitude se prend de commander à distance (restaurant rapide) ou d’acheter par la voix. Il était logique qu’un grand retailer comme Target en vienne à proposer un coupon de réduction par la voix. D’autant que lorsqu’on les interroge, on s’aperçoit que les utilisateurs assidus d’assistants vocaux achètent par la voix, et… ils affectionnent (comme sur tous les canaux) les promotions.

Une enquête indépendante conduite par Google aux Etats-Unis sur les possesseurs d’assistants vocaux qui les utilisent au moins une fois par mois (Amazon Echo/Dot and Google Home) apportent deux enseignements :

  • Près d’un utilisateur régulier d’assistant vocal sur deux commande ses courses par la voix

44 % des personnes qui utilisent  leur assistant vocaux au moins une fois par semaine répondent qu’ils utilisent l’outil pour commander au moins une fois par semaine des produits tels que courses alimentaires ou produits pour la maison.

  • Information sur les offres et promotions,  en tête des informations à recevoir  ( 52%) 

52 % de ces personnes veulent recevoir des marques en premier lieu des informations commerciales et promotionnelles. On est bien là pour acheter et profiter de toutes les offres possibles.

Source : Google/Peerless Insights, ‘Voice-Activated Speakers: People’s Lives Are Changing’, Aug. 2017, 

 

 

Le Voice Commerce, un canal prometteur pour Target

Target a été l’une des premières enseignes à tester Google Express (maintenant Shopping Actions). La généralisation du service à l’échelle nationale s’est faite en 2017. Parce que les résultats sont là : au cours des six derniers mois, Target a vu le montant moyen d’une commande passée par Google Express augmenter de près de 20%.  » Nos clients apprécient la facilité et la commodité d’acheter sans lever le petit doigt, en utilisant l’interface vocale. Et comme les commandes sont expédiées à partir d’un magasin Target situé à proximité de chez eux, les articles seront livrés à leur domicile en deux jours seulement « explique Mike McNamara, Chief Information and Digital Officer de Target.

Le mois dernier, Google a fait évoluer son offre en lançant Shopping Actions qui simplifie les recherches ou l’achat sur l’assistant Google, grâce à un « panier d’achat universel » (universal cart) quel que soit le canal qu’utilise le client : téléphone mobile, ordinateur ou appareil Google Home.

 

Prédominance de Amazon Echo

Target s’est allié à Google. A garder à l’esprit cependant, la part de marché d’Alexa : selon Emarketer, 35,6 millions d’Américains utilisent cette année un assistant à commande vocale au moins une fois par mois cette année, dont 70,6 % en utilisant Echo d’Amazon, 23,8 % Google Home.

 

 

Customer Insight repère les innovations en Digital, Mobile et Retail aux Etats-Unis, et aide les entreprises françaises à transposer avec succès ces stratégies ayant fait leur preuve aux U.S. Notre méthode, nos prestations sur-mesure. Parlons ensemble sur Linkedin, par mail ou au 06 12 83 39 28.

 

 

 

 

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *