Tout savoir sur la Recherche Visuelle (avec The Home Depot, Best Buy, Tommy Hilfiger et leur partenaire Slyce)

 

Credit : Slyce.it

 

En bref

  • La recherche visuelle est un réflexe qui s’installe : 30 % du total des recherches faites aux US sur Google
  • Dans un magasin aussi.  La 1èreactivité du client dans un magasin avec son mobile ?  Prendre en photo un produit
  • Et cela marche : en moyenne les retailers qui proposent la recherche visuelle augmentent de 60% le taux de conversion et de 20% le montant moyen de la commande (Source : clients Slyce)
  • Le risque pour une enseigne à trop attendre ? Se faire distancer… par les fortes ambitions d’Amazon dans le domaine.

 

Dans ce post, vous découvrirez :

  • Qu’est-ce que la recherche visuelle ?
  • Pourquoi marques et enseignes doivent s’équiper, maintenant ?
  • Quels sont les résultats ?
  • Les cas d’usage dans le Retail
  • Les exemples de The Home Depot, Best Buy et Tommy Hilfiger.

A lire également : l’interview de Ted Mann, le CEO de Slyce, leader du Visual Search pour le retail.

 

Dans le détail

Posséder avant les autres le nouveau produit ultra convoité : un ressort d’une efficacité rare pour amener à l’achat. Tommy Hilfiger le sait bien. Troublions du monde de la mode, le couturier a été l’un des premiers à instituer le « See Now, Buy Now » lors de ses grands shows emmenés par son égérie Gigi Hadid. Depuis 2 ans, les personnes présentes à ses défilés peuvent acheter sur le champs les vêtements portés par les mannequins qui défilent, via une appli dédiée TommyLand Snap : Shop. (Les personnes qui regardent le show de chez elles en live stream le peuvent aussi).

Mettre en vente sa collection de prêt-à-porter lors de ses shows en live, et non plus six mois plus tard comme cela se faisait depuis la nuit des temps, fut une petite révolution dans le secteur de la mode. C’est aussi un énorme succès commercial pour Tommy Hilfiger.

 

QU’EST-CE QUE LA RECHERCHE VISUELLE ? 

Cette prouesse est rendue possible grâce à la technologie de recherche visuelle de Slyce, qui fonctionne ainsi :

  1. Une personne ouvre l’appli mobile ou surfe sur le site mobile d’une marque ou d’enseigne intégrant Slyce
  2. Elle repère la petite icone d’une caméra
  3. Elle prend en photo le produit qui l’intéresse, dans la vie réelle, à l’écran ou sur des annonces imprimées
  4. L’appli lui montre ce produit, ou un produit équivalent, présent dans le catalogue du retailer. Si plusieurs articles figurent dans l’image, Slyce sait identifier chaque article distinct et sait trouver leurs correspondances.

Exemple avec The Home Depot.

Dans l’appli The Home Depot, un arrosoir pris en photo

 

Quelques secondes après, l’arrosoir et des modèles équivalents retrouvés dans le catalogue de The Home Depot. Un clic sur l’une des images et le client se trouve sur la page du produit pour le commander.

 

The Home Depot vient même de faire de ce service le thème central de sa campagne TV pour les Fêtes.

 

 

Slyce.it, entreprise bien implantée aux Etats-Unis et au Moyen-Orient, compte plus de 50 clients (Neiman Marcus, Macy’s, Abercrombie, Tommy Hilfiger, The Home Depot, Best Buy, Landmark Group ….) qui ont intègré dans leur propre appli le SDK de Slyce.

Identifié par Lafayette Plug and Play, l’accélérateur issu d’un partenariat entre le Groupe Galeries Lafayette et le célèbre accélérateur américain Plug and Play , Slyce a intégré la nouvelle promotion #batch5 en septembre et fait du programme, comme le souligne Deborah Loye dans Les Echos  » le point de départ de son déploiement en Europe ».

 

 

FACTEURS DE RÉUSSITE

Dans ce type de service, rapidité et exactitude sont deux facteurs déterminants, car autrement les consommateurs peu patients et peu indulgents passent leur tour. Les clients de Slyce retournent un résultat en 6-7 secondes, avec un taux d’exactitude de 95%.

 

POURQUOI S’ÉQUIPER MAINTENANT ?

Parce que demain il sera trop tard. On sait les Alibaba, Amazon, eBay, Pinterest, Facebook et Google en pointe sur le sujet. Sur Pinterest, le nombre de recherches visuelles mensuelles a fait un bon de 140% entre février 2017 (250M par mois) et février 2018 (600M par mois).

Selon Amy Vener, Retail Vertical Strategy lead chez Pinterest, interviewée par Digiday, l’essor des achats en ligne et du mobile « a un peu sacrifié l’expérience visuelle, ce qui rend plus difficile pour les enseignes d’inciter les consommateurs à faire des découvertes inattendues. Pourtant les personnes veulent chercher et découvrir de nouvelles idées, même s’ils n’ont pas les bons mots ».

Quand à Amazon, il pousse ses pions.  Un partenariat avec Snapchat permet à un utilisateur d’identifier un produit via Snapchat, puis d’être naturellement dirigé… vers Amazon.

Autre partenariat, avec le magazine Good Housekeeping cette fois-ci, sous la forme d’un pop-up store appelé GH Labs dans le Mall of America, qui permet d’acheter les produits exposés en scannant dans l’appli Amazon un QR code (un SmileCode, le petit nom donné parAmazon à ses propres QR codes). Paiement intégré et le tour est joué.

 

POUR QUELS RESULTATS ?

La recherche visuelle fait-elle vendre ?  En moyenne les clients de Slyce augmentent de 60% le taux de conversion et de 20% le montant moyen de la commande. 

LES CAS D’USAGE DANS LE RETAIL

 

  • Shopping  – L’exemple de Neiman Marcus

Un cas d’usage courant est l’achat. Exemple avec Neiman Marcus : prendre en photo une  paire de chaussure et retrouver dans l’appli de Neiman Marcus cette paire de chaussure, ou une demi douzaine d’autres paires très similaires (ce qui rend très facile de copier une tenue vue lors d’une Fashion Week ou portée par une celebrity).

Credit : Neiman Marcus

  • Find a similar – Si le retailer ne vend pas l’article exact, il peut néanmoins fournir des résultats de produits équivalents. Ce service est tellement efficace pour détecter et classer des images par similarité que certains retailers l’utilisent pour alimenter un carrousel Find Similar sur leurs applications et pages produits.

 

  • Complete the Look –  American Eagle Outfitters a mis au défi Slyce d’associer la recherche visuelle à une tenue complète, en permettant aux clients d’identifier un produit et d’en “compléter le look”. La personne prend en photo un vêtement  (par exemple un top) et obtient des résultats. En cliquant simplement sur « Build Me An Outfit », elle obtiendra un « look » complet avec des vêtements et accessoires qui complètent le top, et qui peuvent être personnalisés en fonction du profil CRM du client. AEO a lancé ce service sur Facebook Messenger l’automne dernier.

 

Credit : Slyce.it

 

Mais les cas usages ne s’arrêtent pas là :

  • Aide pour les vendeurs magasin – Home Depot

Chez Home Depot, 70 à 80 % des photos sont prises par les vendeurs en magasin. Ils s’en servent pour aider les clients à localiser les produits recherchés dans le magasin. Autre usage : à la caisse lorsqu’il n’y a pas de code-barres sur le produit.

  • Constitution de listes de courses chez Jet.com (Walmart) et création de listes de mariage – Les personnes se créent leur liste de courses en faisant le tour de leur cuisine (Jet.com) ou leur liste de mariage en faisant le tour du magasin (les futurs jeunes mariés chez Bed Bath and Beyond) et en prenant en photo les produits souhaités. La liste se construit de manière encore plus rapide que par la voix.

 

  • Print to web – Les retailers utilisent cette technologie pour activer leurs catalogues, flyers et catalogues imprimés, ainsi que la signalisation en magasin. L’enseigne de mode Express indique ainsi avoir multiplier par trois le taux de conversion de son catalogue imprimé.

 

  • Autre cas d’usage, en BtoB cette fois :  la Buyer App. Chez Neiman Marcus, les employés disposent d’une app dédiée.  En prenant en photo un produit, ils accédent immédiatement à son historique de vente, sa description complète, ou à des produits similaires.

Credit : Slyce.it

 

 

3 CAS RÉELS

USE CASE #1 – The Home Depot

 L’expérience – La scène se répétait tous les jours chez The Home Depot. Des clients en errance dans les allées, à la recherche d’un vendeur bien reconnaissable avec son tablier orange, appelé à la rescousse pour trouver la vis ou l’outil recherché.

En 2016, dans le but de venir en aide à ces clients, l’enseigne a intégré Slyce dans son appli.

Lorsqu’un client prend ou télécharge une photo de la pièce dont il a besoin, la technologie de machine learning et de vision par ordinateur scanne chaque produit du catalogue de The Home Depot  (un million de produits) pour lui restituer le produit – ou d’autres produits similaires – lui indiquer où se trouve le produit dans le magasin, ou encore le renvoyer sur la page en ligne pour l’acheter directement.

Les enseignements :

  • Hausse de la fidélisation à l’appli X par 3 pour les clients qui utilisent la recherche visuelle
  • Un taux de croissance de l’usage de 21% par mois
  • Utilisé aussi par les vendeurs : plus de 70% de toutes les recherches visuelles de The Home Depot  proviennent des vendeurs magasin, qui l’utilisent pour aider un client à trouver et à localiser le matériel dans le rayon

 

 

 

USE CASE #2 – BEST BUY

 Cas très similaire à celui de The Home Depot, avec une hausse mensuelle moyenne d’utilisation en magasin de 18%

 

 

 

 

USE CASE #3 – Le défilé Tommy Hilfiger

 

 

 

Credit : Slyce.it

Avant première + Instant gratification

Depuis 2 ans, Tommy Hilfinger donne un effet booster à ses shows en proposant la 1èreappli de reconnaissance visuelle conçue pour un défilé, la TommyLand Snap : Shop. Objectif : permettre à ses clients d’acheter immédiatement les vêtements présentés lors du défilé.

L’expérience est la suivante :

SUR PLACE, LORS DU SHOW

Affiche To Web : acheter sur une affiche publicitaire

 

Credit: Slyce.it

 

 

Store to Web : Acheter dans la pop up store lors du Show

 

Credit : Slyce.it

 

 

Sauvegarder les looks

Credit : Slyce.it

 

 

 

 

LORS DU SHOW OU A DISTANCE

Acheter instantanément le vêtement présenté lors du défilé.

Credit: Slyce.It

 

 EN SAVOIR PLUS

 

 

Customer Insight repère les innovations en Digital, Mobile et Retail aux Etats-Unis, et aide les entreprises françaises à transposer avec succès ces stratégies ayant fait leur preuve aux U.S. Notre méthode, nos prestations sur-mesure. Parlons ensemble sur Linkedin, par mail ou au 06 12 83 39 28.

 

 

 

 

 

 

Écrire une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *