ADL Partner lance le retargeting postal

ADL Partner lance le retargeting postal

howwedoit_realtimemarket_image_1_1

Les meilleures idées sont souvent celles frappées du coin du bons sens.

Prenons le retargeting.

Alors qu’en moyenne, 98 % des visiteurs d’un site ne transforment pas, l’idée est de les resolliciter dans leur navigation sur d’autres sites : une petite tape sur l’épaule comme pour dire « coucou c’est nous, ne nous oubliez pas !».

Parfois cela fonctionne.

Souvent c’est exaspérant, si l’on en juge par nos propres agacements lorsqu’un l’hôtel du bout du monde, sur lequel on a cliqué (malencontreusement ?)  il y a trois mois, nous suit à la trace des semaines durant…

C’est là qu’ADL Partner a eu le déclic : resolliciter, mais sur un autre canal.

Image1

Fort de ses 40 ans de tests –  ADL Partner est sans doute l’un des meilleurs connaisseurs du comportement clients en cross-canal – il lance  le retargeting postal.

L’idée ?

Lorsqu’un internaute visite plusieurs pages d’un site et sort sans effectuer d’achat,

via les cookies laissés sur l’ordinateur :

  • Un flux interroge le référentiel DATAMATCH (propriété d’ADLPartner) afin de trouver son adresse postale
  • Un flux est transmis en temps réel  à l’imprimeur d’ADLPartner qui personnalise le contenu et route le courrier.

L’internaute reçoit alors un message « one-to-one » avec une offre dédiée quelques jours seulement  après sa visite.

La notion de récence appliquée au postal est ici très importante.

 

UN  RETARGETING ”DE LA PRECISION”

Pourquoi cela fonctionne-t-il ?

Parce que, quoi qu’on en dise,  certains consommateurs Internautes  sont AUSSI des personnes sensibles au courrier postal.

Peut-être pas tous, mais certains.

Or cette donnée, l’appétence au postal, est l’une des données détenues par ADLPartner dans son référenciel de 25 millions de contacts, DataMatch.

Data Match

Bases adresses

L’annonceur peut donc “faire son petit marché ” en faisant un retargeting de la Présision. Par exemple :

– choisir de ne s’adresser qu’à des prospects qui apprécient de recevoir des mailings,

– ou ne cibler que les visiteurs en ligne qui montrent le plus forte implication pour le produit (mesurable par le temps de visite passé sur la page Produit, le nombre de fois où il est retourné sur cette page, ect…)

– ou bénéficier de ciblage uniques, dont on sait qu’ils augmentent les rendements :

1 – Appétence à la marque

2 – Récence du contact

– ou encore de puiser dans le référentiel de  données précises de DataMatch pour ne s’adresser qu’à des micro-segments.

Critères de données

Critère de données proposées par  DataMatch

CHRONOLOGIE DES CANAUX

En proposant une solution de retargeting sur le postal , ADLPartner permet, pour la première fois, de combiner Retargeting ET  chronologie des canaux.

Cette faculté n’est pas sans rappeler les ‘Advance messages’, une technique ‘killer’ qui a fait les beaux jours de France Abonnements, le spécialiste de l’abonnement de presse.

Par exemple, envoyer un mailing format “carte postale” qui alerte le destinataire de l’arrivée imminente dans sa boite aux lettres d’un grand message Sweesptake.

Ou inversement, envoyer un “post message”, pour rappeller la ‘grande enveloppe’ reçue quelques jours précédents.

Ces petits messages augmentaient les rendements de 10 à 15 %.

Le retargeting postal découle de la même idée, tout en épousant son époque, omnicanal…

UNE AIDE A ATTEINDRE LE POINT MORT

Une autre direction à creuser : en maitrisant les coût, le retargeting postal doit permettre, dans certains cas, de rentabiliser une action de génération de trafic (SEO, SEM, Affiliation…) qui s’en cela n’atteindrait pas le point mort.

DU PLUG & PLAY

Ce type de solution n’est jouable que si elle est facile à implémenter. ADLPartner a un accord avec un imprimeur pour rentre l’opération ‘tout sur un même toit’, simple et économique à monter.

Mais rien de mieux que de tester soi-même… en essayant d’être le premier dans son secteur.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.